Je pensais que c'était le paradis

Note globale

9.85/10

Note littéraire

9.85/10

Contemporain

2 évaluations

264 pages

Après plusieurs années passées en Espagne, Alima, désillusionnée et déçue, est de retour au Cameroun. La famille lui réserve un accueil très chaleureux. Cependant, ce que tous ignorent c’est qu’elle ne compte plus rentrer en Espagne, son retour est définitif. Elle réfléchit encore aux voies et moyens de leur dire les véritables raisons de son retour lorsqu’un jour, sa tante Ngono vient lui rendre visite. Cette dernière voudrait qu’Alima l’aide à envoyer ses deux filles en France. Comment convaincre les siens que l’Europe n’est pas ce qu’ils pensent ? Que l’Europe est loin d’être cet eldorado qu’ils imaginent ?

L'auteur

Ivini minga
35 ans

arnas

Âgée de 34 ans et passionnée d’écriture, je suis camerounaise . J'ai réalisé une partie de mon cursus académique en Espagne avant de m'installer en France il y a trois ans. Je suis titulaire d’un doctorat en éducation (didactique appliquée à l’enseignement de l’espagnol) de l’université autonome de Madrid. Je suis également titulaire d’un master de l’enseignement de l’espagnol aux immigrés de l’université de Lérida (Espagne).
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

VIP
Aurélie B.
10.00/10
J'ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman. Il met en lumière des préjugés et des stéréotypes qui sont parfois tabo...
Lire l'évaluation
VIP
Robert henri D
9.70/10
Faisant fruit d'un idéalisme trompeur largement et dangereusement exploité, le phénomène de l’immigration de masse condu...
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...