le complot oublié

Note globale

6.83/10

Note littéraire

7.17/10

Historique

3 évaluations

300 pages

Décembre 1810, quelques jours avant Noel, Vidocq, devenu espion de la sûreté après une fausse évasion orchestrée par ses supérieurs, est convoqué, nuitamment, aux Tuileries. Un jeune officier vient le chercher à son domicile et l’escorte jusqu’au Palais Impérial où, à sa grande stupéfaction, l’espion de la sûreté est reçu par l’empereur Napoléon 1er en personne et par le Ministre de la Police Savary. On lui expose alors qu’un royaliste notoire a été arrêté alors qu’il devait se rendre sur le sol britannique. Ce royaliste devait prendre place dans un complot qui vise à attenter à la vie de l’impératrice Marie-Louise ainsi qu’à son enfant à naître. Par le plus grand les hasards, il s’avère qu

L'auteur

Malet jean
51 ans

VALENCAY

Né en 1967 à Valençay dans l’Indre, marié, deux enfants, jean Charles Malet a grandi à l’ombre du majestueux château, demeure du Prince de Talleyrand-Périgord, Diplomate et Ministre de Napoléon. Aujourd’hui il travaille dans le notariat. Depuis toujours il se passionne pour l’histoire et plus particulièrement pour le personnage de Vidocq dont il connaît parfaitement la vie. Pour son premier roman il a imaginé la rencontre du fameux policier, ancien bagnard devenu chef de la brigade de la Sûreté avec le diplomate et brillant homme politique de son temps que fut Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord. Il nous fait parcourir les couloirs et les salons de sa demeure de Valençay à la recherche du coupable des crimes qui sévissent parmi le personnel du prince. Pour ce premier roman, il a reçu, en Avril 2013 le prix du Roman Régional (Centre) des Lions Club de France. Dans le second volet des aventures du chef de la brigade de Sûreté, l’auteur nous plonge dans le Paris insolite et mystérieux du début du XIXème siècle. Vidocq y poursuit une bande de fameux malfrats qui sévissent dans la capitale et nous conduit dans des bouges malfamés de l’île de la Cité, dans des lieux de dépravations courus par la bonne société et dans les ruelles sombres et inquiétantes du premier arrondissement de Paris. Pour ce second roman, il a reçu, en Décembre 2013 le prix « ça m’intéresse Histoire » dont le président du jury est Jean-François Parot. Dans son troisième roman à paraître, l’auteur nous replonge sous le premier Empire. Fin 1810, Vidocq, devenu espion de la sûreté après une fausse évasion orchestrée par ses supérieurs, est convoqué, nuitamment, aux Tuileries. Il y est reçu par Napoléon en personne et par le ministre de la Police, Savary. On lui expose alors qu’un royaliste notoire a été arrêté alors qu’il devait se rendre sur le sol britannique. Ce royaliste devait prendre place dans un complot qui vise l’impératrice Marie-Louise ainsi que son enfant à naître. Par le plus grand des hasards, il s’avère que ce Duval ressemble comme deux gouttes d’eau à l’espion de la sûreté. Vidocq est donc envoyé, en lieu et place de ce Duval, en Angleterre pour tenter de déjouer cet infâme projet. L’auteur, ici, nous dépeint le Londres du début du XIXème siècle ; ses beaux quartiers et ses plus sombres.
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

VIP
Melin Jean Marie
7.50/10
Une des éternels aventures de Vidocq, toujours plaisant à suivre, on ne s'en lasse jamais.Bien que l'auteur à du prendre...
Lire l'évaluation
VIP
logis
7.00/10
Personnellement, je n'ai pas réussi à rentrer dans l'intrigue, je suis allée au bout, mais ennuyée
Lire l'évaluation
VIP
Deconinck Pascale
6.50/10
Livre agréable, se lit d'une traite. Les mots d'argot viennent renforcer l'atmosphère et le caractère des personnages. E...
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...