Le messager aux yeux d'ambre

Note globale

7.27/10

Note littéraire

7.64/10

Science Fiction

8 évaluations

254 pages

Cent ans après la chute de l'Empire de Kalom, le continent s'apprête à connaître un nouveau bouleversement : le Royaume de Firenea, l'un des descendants de l'empire, a subi un coup d'État perpétré par la Coalition des Anciens Nobles, menée par le mystérieux Minahi. L'espoir de la Résistance se tourne vers un message, transporté par un androïde et son garde du corps humain. Un message qui semblerait pouvoir changer le cours des événements.

L'auteur

Lecrivaindujour
20 ans

Paris

Né en 1998, mes parents m'ont initié à la littérature puis mon père à la science-fiction. Écrire est devenu une passion dès l'âge de six ans, mais c'est en Terminale que j'ai commencé à la concrétiser en écrivant un roman.
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

Lecteur d'Or
Lamelie0311
9.50/10
Super livre, je surkiffe. Je trouve ça dommage que personne ne l'ai encore jugé.
Lire l'évaluation
VIP
Lydie H.
9.50/10
un roman de science-fiction bien réussi grâce à une écriture fluide et une excellente syntaxe. Le suspense est présent d...
Lire l'évaluation
Lecteur d'Or
Collomb Eliane
8.00/10
Lire l'évaluation
Lecteur en herbe
WebOwl
7.50/10
Un monde et une histoire bien construite. Un livre de science-fiction honnête qui vaut largement les sagas à succès du m...
Lire l'évaluation
VIP
Enitram
7.00/10
Inverser le rapport de force (habituellement c'est l'androïde qui protège l'humain) intrigue, malgré ses faiblesses c'es...
Lire l'évaluation
VIP
Amandine S
6.50/10
J'ai aimé certains passages mais assez peu, et j'ai eu beaucoup de mal à terminer
Lire l'évaluation
VIP
Donnat Caroline
5.00/10
L'histoire au fond n'est pas très originale. L'originalité vient du robot mais ce monde inventé peuplé de chevaliers et...
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Moyen
GILABERT Stéphanie
J'en suis à la page 81/256. Je lis ce manuscrit avec quelques difficultés car l'auteur a su créer un monde mais j'ai beaucoup de mal à le construire d...