Blablas

Note globale

5.55/10

Note littéraire

7.60/10

Témoignages

6 évaluations

194 pages

"Je covoiture, d'une part pour des raisons bassement économiques, et suis par ailleurs sincèrement soucieuse de notre environnement. Je suis fondue de cinéma et de lecture, de culture diverse et de voyages. J'aime les "gens" et les rencontres inédites." Ainsi apparaît ma "mini-bio" sur le site de covoiturage Blablacar. Ces "gens" que je transporte, je les aime au point de leur avoir librement dressé le portrait avec la complicité malicieuse de mon véhicule Berlingo rouge fétiche. Les kilométres défilent et dans l'habitacle chacun se raconte. les tranches de vie s'entrecroisent : drôles, rudes, émouvantes, surprenantes, souvent attachantes, toujours singulières...

L'auteur

asari
59 ans

Lyon

Je suis née en Normandie en 1960 dans un milieu bourgeois, ai interrompu mes études en terminale, ai suivi le cours Florent, suis divorcée et mère de trois enfants adultes désormais, ai travaillé principalement au sol dans l'aérien pendant vingt ans dans différentes escales en Corse, Bretagne, sur l'île de la Réunion et à Lyon et suis désormais (plus par nécessité que par choix) conductrice d'autobus à Lyon.
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

VIP
Diane Dupuy
8.00/10
Intéressant
Lire l'évaluation
VIP
Perrier Charlene
7.50/10
Un petit roman sympa qu'on lirait sur le trajet des vacances.
Lire l'évaluation
VIP
Melin Jean Marie
7.00/10
Ce monologue nous apprend les aléas du convoiturage, et toutes les anecdotes que cela engendrent.
Lire l'évaluation
VIP
kioko
6.00/10
Je me suis ennuyée en lisant ce livre même s'il est bien écrit. Les histoires se ressemblent et c'est trop descriptif. J...
Lire l'évaluation
VIP
Wenger Berger Virginie
5.50/10
Très beaux récits, qui se souvient mais ne se ressemblent pas. Je trouve par contre un peu long.
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Mauvais
bonjour
Je n'aime vraiment pas : tout est artificiel et reste en surface. D'autre part, même si c'est écrit sans fautes, le style n'est pas bon, car bourré d'...