Steeve portelli
41 ans

clans

J'ai grandi dans cette belle région de Provence, plus précisément à Carpentras, capitale du Comtat Venaissin et des berlingots. Bercé au son des cigales, j'ai le souvenir de ce jeune garçon, collectionneur de stylos plumes, qui remplissait des pages entières d’histoires tirées d’une imagination débordante. Cet enthousiasme pour l’écriture s’est affirmé relativement tôt dans ma jeunesse même si elle n’a pas toujours été une évidence. Je la dois notamment à Monsieur Edgar Allan Poe et sa nouvelle « double assassinat dans la rue Morgue ». Ma vie semblait toute tracée jusqu’au jour où j'ai découvert, à l’aube de mes quinze ans, une nouvelle passion : l’haltérophilie, un sport par lequel le dépassement de soi et la concentration sont les principales caractéristiques. Considéré comme un premier tournant de ma jeune existence, j'ai rapidement intégré l’équipe de France et voyagé dans toute l’Europe. Mon hésitation de suivre des études littéraires ou de sciences a été omniprésente toute l’année de ma Terminale, mais j'avais finalement opté pour le deuxième choix, probablement une reconnaissance de mon inconscient au sport qui m’avait apporté tant d’émotions jusqu’alors. Après plusieurs années à l’INSEP où je m'étais investi corps et âme à mon double projet sportif et scolaire, j'ai décidé de me lancer dans la vie active où je suis devenu professeur d’EPS dans un collège parisien et en parallèle, je me suis consacré à une association où j'ai enseigné ma discipline de prédilection. Le sport m'a offert une ouverture aux autres cultures qui m’a mené à l’île de la Réunion. Malgré les discours peu encourageants de mes proches, je suis resté fidèle à mon caractère, pris son sac à dos, et me suis envolé pour le paradis. Convaincu que le destin ne faisait rien au hasard, il s’est avéré que mon poste de conseiller technique m'accordait la possibilité d’écrire des articles pour un journal de la Réunion. L’écriture réapparaissait dans ma vie comme un rappel au petit garçon que j'étais autrefois. Ce deuxième tournant sera une prise de conscience de cette âme d’écrivain enfouie au plus profond de moi. Pour mes trente ans, je me suis installé sur Nice et opté pour une nouvelle expérience professionnelle. Toutefois, le désir d’écrire un livre me hantait l’esprit, chaque jour un peu plus. Pourtant, je persistais à me cacher derrière l’idée que je n’avais ni le temps ni le talent pour le faire. Puis, est arrivée la naissance de mon fils, le troisième tournant et le déclencheur de l’écriture de mon livre : l’ombre d’un passé. J'ignore si ma plume est digne d’un écrivain, j'ignore si mon histoire envahira les cœurs, mais je me suis imprégné de ce qui m’a construit tout au long de ma vie. Le sport a développé en moi une curiosité et un sens de l’esprit, devenus l’essence même de mon inspiration. « L’ombre d’un passé » est la consécration d’un rêve et, j'espère, le premier livre d’une longue série.
Envoyer un message
Mes passions

l'écriture, le sport

Profil littéraire

thriller

Mon métier

professeur d'EPS, coach sportif et formateur

Mes références

thriller, policier et documentaire (histoire de préférence)

Mes projets de livre

je termine le deuxième

Mes Livres

Thriller
8.29/10

L'ombre d'un passé

c'est l'histoire d'un jeune homme qui veut déterrer des secrets de familles. Plus il se rapproche de la vérité, plus sa vie est en danger.

269 pages
Aventure
7.11/10

L'ombre d'un passé

Un jeune garçon part en Italie à la recherche de son passé

239 pages