M.S FAREED
43 ans

PLOEMEL

Métisse mauricienne et française, née à Londres, de langue maternelle anglaise, j’ai tour à tour eu le bonheur d’être serveuse de naans, de demis, testeuse de patch antitabac, professeur de français, d’histoire et de géographie au milieu des champs de canne à sucre, en cité corsaire et en banlieue parisienne, bénévole semi-professionnelle convaincue dans l’événementiel et le spectacle vivant, vendeuse de gaines (oui, il existe encore des boutiques où l’on vend des gaines pour dames), entre autres. L’écriture m’a permis d’aller au restaurant et au cinéma, de temps en temps, pendant mes études, par le biais de concours de nouvelles, lorsque les prix n’étaient pas des paniers garnis. L’écriture m’a aussi poursuivi sans relâche jusque ce premier roman.
Envoyer un message
Mes passions

Les livres, la parole, la musique, les hommes : ce qui nous raconte des histoires. Les racines, les souvenirs et les liens : ce qui nous fait tenir debout. Les rêves, les envies, le voyage, les autres : ce qui nous fait nous lever et avancer.

Profil littéraire

Pêle-mêle, j’aime Hugo, Kundera, Aragon, Eluard, Tahar Ben Jelloun, Sepulveda, Umberto Eco, Auster, les récits de la mythologie celtique et du cycle arthurien, Per Jakez Hélias, les écrivains mauriciens De Chazal, Le Clézio, puis Devi, Appanah, Patel, Edouard Glissant et les écrivains de la créolité, Amitav Gosh, Tagore, Shakespeare, Orwell, Oscar Wilde, Lewis Caroll, et Aldous Huxley, Bradbury et Jim Harrison, Gogol, Didier Daeninckx, Thierry Jonquet, Jean Claude Izzo, Jane Austen et Virginie Despentes. Je ne suis pas sûre que cela fasse un profil littéraire…

Mon métier

J’ai enfin choisi un métier sérieux, à savoir loueuse de cabanes perchées dans les arbres.

Mes références

Les conteurs.

Mes projets de livre

Roman. Conte et nouvelles.

Mes Livres

Contemporain
7.44/10

Le syndrome de l'accent étranger.

Dans le métro, un immigré illégal trouve le commencement d’une histoire, dans un ordinateur oublié. Il décide de ne le rendre que si son propriétaire lui envoie la suite. Débute leur correspondance, pour continuer ce roman ensemble...

148 pages