Christophe Barraud
Ingénieur (chef d'entreprise)
34 ans

Cheseaux-sur-lausanne

Né en 1988 près de Lausanne en Suisse, j’écris durant mon temps libre à côté de mon travail de chef d’entreprise dans la robotique éducative pour enfants. J’ai une formation d’ingénieur en microtechnique de l’EPFL, spécialisé en robotique et systèmes autonomes. J’ai plusieurs projets créatifs en cours, notamment quelques romans (medieval fantasy ou thriller), mais aussi un jeu de société que je réalise avec l’aide de ma femme. Mes auteurs préférés ? Douglas Adams et son Guide du Voyageur Galactique ou Terry Pratchett et son œuvre sur le Disque Monde. Une autre source d’inspiration pour moi est Alexandre Astier et toute son œuvre, notamment Kaamelott.
Envoyer un message
Mes passions

Lecture et écriture (fantastique, thriller, fantasy, humour) Jeux de plateau (jeu et création) Jeux vidéo Cinéma, série TV

Profil littéraire

J'ai plusieurs projets de romans à mon actif. Ils varient entre le fantastique, la fantasy, l'humour et, plus récemment, un thriller psychologique.

Mon métier

Ingénieur en microtechnique, chef d'entreprise

Mes références

Douglas Adams et son Guide du Voyageur Galactique ou Terry Pratchett et son œuvre sur le Disque Monde. Une autre source d’inspiration pour moi est Alexandre Astier et toute son œuvre, notamment Kaamelott.

Mes projets de livre

J'ai un gros projet de livre de Fantasy qui n'a pas bougé depuis longtemps, mais qui compte déjà environ 200 pages (entre "l'épée de vérité" et la sage du trône de fer). J'ai un projet de thriller psychologique dont le plan est tracé et pour lequel j'ai écrit environ 20-30%. Ici l'idée est plutôt de rencontrer un personnage complexe rempli de névroses dont le mari découvre petit à petit la face cachée.

Mes Livres

Humour
2.50/10

La révolte des bonnets rouges

Ce roman fantastico-humoristique raconte l’histoire d’un couple de quarantenaires sans enfants, les Glarguebouis. Ne sachant plus quoi offrir à sa femme pour la Saint-Valentin, Monsieur tombe un jour sur un nain de jardin et se dit : « Pourquoi...

179 pages