Henriette Leveque
57 ans

La Flotte en Ré

Artiste-peintre originaire de la région parisienne, j’ai plaqué les contours de ma banlieue, courant 2006, pour poser mes châssis entoilés sur un banc de sable, proche de l’île de Ré. L’air marin et l’odeur des algues m’ont insufflé l’énergie nécessaire pour poursuivre mes activités artistiques et démarrer l’écriture de nouvelles que j’ai commencé à publier sur des plateformes collaboratives. Aujourd’hui, j’ai posé le mot « fin » sur ce premier roman intitulé « Les Saisons Assassines » et que je vous propose, en lecture, dans le cadre des « Nouvelles Plumes »...
Envoyer un message
Mes passions

Le cinéma, la littérature, la musique et le dessin

Profil littéraire

Comme tous les adolescents, j’ai beaucoup lu d’auteurs classiques grâce aux programmes scolaires de mon époque (Zola, Flaubert, Hugo, etc). Je n’ai jamais cessé, ensuite, dans ma vie d’adulte de lire et d’inventer des personnages grâce à la réalisation de dessins et de portraits. La création sous toutes ses formes m’a toujours passionnée et je m’aide, encore, aujourd'hui d’images et de photos pour construire des personnages de romans. En 2012, j’ai également participé au Prix des Lecteurs du Livre de Poche, comme jurée, ce qui m’a permis de découvrir des auteurs talentueux comme Pierre Lemaitre (Goncourt 2013), Aurélien Molas, Jean-Michel Guenassia et Blandine Le Callet.

Mon métier

Artiste-peintre

Mes références

Au niveau littéraire, il y a plusieurs auteurs que j'affectionne particulièrement car ils font partie de ceux qui m'ont véritablement donné l'envie de prendre la plume. Ces auteurs sont Pierre Lemaitre, John Irving, Paul Auster, Georges Simenon, Patrick Modiano et Annie Ernaux (pardon aux classiques que je n’aurais pas cité comme Mauriac, Dostoieski, Kafka, Stendhal, Flaubert ou Zola).

Mes projets de livre

J’aimerais retracer le parcours d’un homme à la dérive (et au chômage) qui quitte son foyer et sa ville natale pour se reconstruire une autre vie, à l’autre bout du monde...

Mes Livres

Contemporain
4.50/10

Les saisons assassines

A la mort de sa mère, Bruno apprend (grâce à une lettre) que son père qu'il croyait, définitivement, exilé en Amérique Latine est emprisonné à la maison d’arrêt de Saint-Martin-de-Ré et qu'il a un demi-frère (âgé de 16 ans) dont ses parents...

266 pages