Lebailly Didier
74 ans
Passionné de littérature, j'ai toujours été attiré par l'écriture. Souvent aux portes de l'édition je n'ai jamais réussi à en franchir le seuil. Ayant fait carrière dans la communication écrite, j'ai renoué avec la création littéraire à la retraite.
Envoyer un message
Mes passions

La littérature, le cinéma, et le sport (cyclisme, principalement)

Mon métier

Retraité d'une banque françaisez (Direction de la Communication)

Mes références

Laurent Botti, Jean François Coatmeur pour les intrigues, Fred Vargas pour son univers romanesque et à l'étranger, Charlotte Link.

Mes projets de livre

Une saga policière dans la Basse Normandie rurale du passé

Mes Livres

Thriller
6.50/10

Il Ne Faut Jamais Souffler Sur Les Braises

Une jeune femme débarque dans une petite ville de Basse Normandie, et se prétend ingénieur agronome en mission.
Elle pose des questions sur un suicide survenu 15 ans auparavant sur une base de saut à l'élastique installée sur le territoire...

346 pages
Policier
8.14/10

Mourir dans le bocage

Octobre 1995 :
Alors que la folie terroriste déferle sur Paris et menace de s’étendre, Fleury Bocage, petite localité de Basse Normandie, vit dans l’anonymat, repliée sur elle-même, survivance d’un “art de vivre” hérité d’un passé rural révolu.
L’assassinat,...

425 pages
Policier
7.68/10

Les fantômes de l'enfance

Le lieutenant Caroline Fresnay va rouvrir un dossier couvert par la prescription sur des faits survenus dans la ville où, enfant, elle était placée dans une famille d'accueil. Elle va devoir affronter ses souvenirs perdus...

348 pages
Policier
7.59/10

Des braises sous la cendre

Une jeune femme débarque à Fleury Bocage en Basse Normandie et pose des questions sur un suicide, survenu 15 ans auparavant. Une lutte sans merci va s'engager avec la petite ville prête à tout pour protéger son passé (son secret ?)

350 pages
Policier
7.75/10

La mort en pénitence

Fleury Bocage, vit repliée sur elle-même. Avec la découverte d'un cadavre, revêtu d’un “bombage” se référant à une mystérieuse “Sixième Parole”, puis d'un second, marqué du signe d’une “Neuvième Parole”, la panique s’empare de la bourgade.

340 pages