Wibaux Benoît
27 ans
Ingénieur agro et catho, Owan Tibbieux (nom de plume) travaille dans l'environnement, activité qui l'a mené à déployer une oeuvre littéraire (roman, essai, contes) autour de la création, la réalité et l'illusion du monde, la liberté de l'individu.
Envoyer un message
Mes passions

Particulièrement concerné, à titre professionnel, par la dégradation de l'environnement, et incidemment par les structures sociétale qui empêchent un sursaut salutaire en dépit d'une prise de conscience assez générale des problèmes de la planète. Jardinier amateur (parc à entretenir et embellir), père de 5 filles et catho.

Mon métier

ingénieur agronome, directeur adjoint de délégation d'une agence gouvernementale dans le domaine de l'eau et des milieux aquatiques. 22 ans d'expérience professionnelle dans l'environnement.

Mes références

Hemingway, Fitzgerald, Steinbeck, Faulkner. Kipling, Woodehouse. Buzzati, Calvino. Giono, Kessel, OuLiPo, Vian, romans de la Table Ronde. Etienn Klein, Hubert Reeves, Stephen Hawking, Trinh Xuan Thuan.

Mes projets de livre

Dessein et contingence // Essai sur la marche de la société occidentale, visant à démontrer l'inéluctabilité de l'avènement d'un monde de type orwellien (1984) ou Huxleyien (le meilleur des mondes) Contes de la Création // Recueil de contes sur le thème de la Création du monde et confrontant concepts et particules à leur Créateur. Le but est d'examiner ce que sous-tend le paradoxe du créationnisme au sens catholique du terme (croire en un Dieu créateur). Référence : "Cosmicomics" de Calvino. Chérie de Tous // Recueil de nouvelles sur la vie en première année à l'école d'agronomie de Paris. Analyse gentiment déjantée de la vie en société en vase clos. Référence: la série des "Jeeves" de Wodehouse. La maison // Recueil de brèves sur la vie du personnel d'une entreprise publique. Ironique. Référence : "les poules pensives" de Malerba.

Mes Livres

Fantastique
4.57/10

Les Irréalistes Dans Le Rêve De L'indien

|
Une histoire dans une histoire, un tiroir dans un tiroir.
Ces trois jeunes qui discutent sur un trottoir de la ville ne sont en fait que des
personnages de théatre filmés dans un roman lui-même narré dans un conte. Tout
ceci...

44 pages