6.50 Appréciation globale

6.00 Appréciation Littéraire

HYBRIS

Le manuscrit ci-joint qui a pour titre "Hybris", qui signifie la démesure et l'outrage fait à l'ordre naturel des choses mais aussi l'hybridation, n'est ni un roman de science-fiction, ni un ouvrage de philosophie-politique, ni un roman d'aventures, ni un drame, il est tout cela à la fois. Il invite à transposer dans un récit futuriste les problématiques humaines contemporaines et antiques.
L'action d'Hybris" se situe dans un futur éloigné de plusieurs siècles, et il débute sur la planète Mars. La population qui la colonise est d'origine terrienne, mais la civilisation qui y prospère fait un usage intensif de toutes les technologies disponibles: la longévité de ses membres n'a pas de limite absolue et les enfants qui y naissent sont issus de couveuses. Ces êtres sont dotées de grande capacités cognitives, ne souffrent pas. Au contraire, l'usage des plaisirs est la règle. Le prix à payer: un contrôle quasi intégral des esprits par un complexe appareillage technique.
L'ouvrage met en scène une citoyenne de la République martienne, une journaliste célèbre qui effectue des reportages sur la Terre, plongée dans une situation chaotique et violente. Suite à un accident dont elle est victime, l'héroïne perd le lien qui l'unit aux siens et entame une longue descente parmi les terriens. Celle-ci la conduit à retrouver les traces de son humanité archaique, à découvrir la souffrance, la peur, les émotions, l'amour...
Cette histoire est une occasion d'interroger la question de l'identité, celle de l'individu, mais aussi celle du destin de l'espèce humaine. De même, elle pose la question du choix ( s'il existe vraiment ?) philosophique qui concerne notre devenir. Que voulons nous ? Chaque chemin qui se présente à nous à sa propre logique. Car le but de ce roman n'est pas d'indiquier lequel choisir, mais plutôt d'exposer à quoi chacun mêne, de comprendre ce qu'on embrasse et ce à quoi on renonce. L'avenir dont je parle est dèjà là.

Costa-Marini
Costa-Marini

52 front.book.author_anos - (07140)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« La rédaction du roman Hybris - qui est un premier roman de l'auteur – à pour origine une réflexion déterminée par un choix de vie. Il y a trois ans, alors que j'abordais la cinquantaine, je quittai Paris pour m'installer dans une région isolée du sud de la France. Ce désir était motivé par une certaine volonté de rupture avec la ville ainsi que le désir d'éduquer ma fille dans un cadre plus apaisant. Mais, ce choix spontané allait entraîner une série de questions concernant les valeurs que j'allais lui transmettre.
Quitter la ville signifiait d'une certaine façon décrocher par rapport à l'évolution globale de nos sociétés technologiques et faire le choix d'un retour à une culture et à des valeurs ancestrales. Cela signifiait également, donner l'indication que l'avenir était inquiétant, que le salut était à trouver dans le passé et que le « progrès » matériel que le monde était en train d'inventer devait être tenu à distance. Choix difficile à assumer, davantage pour son enfant bien sûr que pour soi même.
De cette gêne est né le désir de clarifier, pour moi même, cette question. J'ai décidé de le faire par le roman mais en cherchant à tenir à distance une pensée dominée par mes affects ou mes préjugés, voir même, penser contre moi-même. J'ai cherché, par une approche philosophique, dialectique, à confronter les points de vue et me faire surprendre par ce qui allait en émerger.
Ma réflexion s'est en partie centrée sur la notion de nature humaine et de celle de liberté, tant au niveau de chaque individu, qu'à l'échelle d'une société entière. Quelle est la part de nos conditionnements dans nos actions, quels sont les moyens d'y échapper, quel sera le prix à payer pour chacune des voies que l'humanité va emprunter ? Car celle-ci est en effet arrivée au point où elle dispose des moyens technologiques de réaliser ses rêves éternels et de s'affranchir du joug que la nature faisait porter sur elle. Ce pari et cette audace la porteront vers un devenir qui la séparera sans doute définitivement de ses origines, peut être à la façon dont l'enfant devenu adulte s'affranchit de toute autorité. L'Hybris des origines est né de cette transgression et de cette émancipation. Et ce roman, qui est une vision, voir une prophétie, en déploie le récit. »

Ils ont lu ce livre

Perrier
6.25 Perrier - (56150) / 12-Jul-2017

Qui n'a jamais rêvé pouvoir se "déconnecter" juste une minute pour pouvoir souffler un peu? c'est ce que vivent au quotidien cette nouvelle race martienne grâce à leur atlas. Mais cela ne revient il pas à les priver de leur liberté de penser et d'êtr...
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...