0.00 Appréciation Globale

0.00 Appréciation Littéraire

Les Mémoires de Bellombres

Au XII ème siècle, au cœur du royaume de Neustrie, Camélia Forcastel, dernière descendante d'une illustre famille noble, s'apprête à épouser le chevalier Miciel Lenord de retour de croisade. Mais ce bonheur va être brisé par une mort brutale, prémices d'un conflit effroyable. Cependant, c'est sans compter les mystérieuses Mémoires de Bellombres qui veillent au destin des Hommes en dénonçant les méfaits du Malin. Miciel Lenord et la jeune Annie, suivante de Camelia, vont affronter tourments, guerre et sorcellerie pour empêcher le royaume de tomber entre les mains du Diable.

Jean-François
Jean-François

40 ans - (45210)
Blog de l'auteur

« Né le 17/09/76 à Châteauroux dans l'Indre.
Études d'histoire médiévale. »

Ils ont lu ce livre

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Enitram
Bien Enitram - (34500) / 22-Aug-2017

C'est sans conteste un roman très bien écrit, le vocabulaire est riche et la construction du texte sans défaut. L’écrivain maîtrise son écrit sans faille. L'intrigue est ambitieuse : avec de nombreux rebondissements, des scènes poignantes, des batailles, des drames, des secrets … .
Les personnages sont complexes, pour la plupart assez tourmentés.
Je n'ai hélas pas vraiment adhéré : c'est pour moi un thème beaucoup trop axé sur le combat contre le diable et les pouvoirs sataniques, un roman bien trop sombre et sans une once d'humour (j'accorde la tentative avec le jeune Bergal, mais ça tombe un peu plat, on a l'impression que c'est ajouté après coup "ha! il manque une touche d'humour, ajoutons ça ! ). Les délires sadiques et les tortures sont bien trop longuement décrits pour ne pas créer le malaise. J'y ai retrouvé un petit peu de ce qui me plait dans les romans de Pierre PEVEL mais surtout tout ce qui m'y déplaît.
En résumé je dirais : sur le plan académique c'est parfait, j'ai trouvé ça triste, un peu glauque et ennuyeux, mais je pense que pour les amateurs du genre c'est un excellent roman.