0.00 Appréciation Globale

0.00 Appréciation Littéraire

Dames sans cavaliers

La Reine Amazone a tranché.
Bouleversant la tradition d'une retraite glacée, les Clans des femmes guerrières quittent les montagnes de Charde pour déferler sur le monde des hommes. Vaste et riche, le Genlis est une proie facile pour les crocs Amazones. Après un tournoi qui désigne la fille héritière du royaume comme meneuse des armées, les Hordes se mettent en marche.
De son côté, le Genlis est en crise. Son souverain le Prince manque se faire tuer lors d'un banquet. Il fait emprisonner ses seigneurs avant de les exécuter en place publique. Mais un baron rebelle se met en travers de sa route et s'échappe, Roben de Sarnasse. Le Prince le fait pourchasser par un guerrier implacable, le commandant de la Garde noire, Decimus. Ce dernier ne le sait pas encore, mais il va affronter le premier -en sus d'un baron rebelle- un mythe et un danger bien réel, les Amazones.
Mais comment faire face à tout un peuple rongé par la frustration et ivre de vengeance ?
Destins croisés d'héritiers qui tentent de sauver leur peau ou assurer leurs ambitions, d'un guerrier missionné plus brutal que réfléchi, d'un esclave reconverti devenu espion ou une Reine plus fragile qu'annoncé...
Une chose est sûre : nul n'en sortira indemne.

PEREZ Olivier
PEREZ Olivier

31 ans - (68200)
Blog de l'auteur

« Travaillant dans un milieu professionnel riche, j'ai une passion pour les livres, la photo et le dessin. Je suis sportif à mes heures et suis curieux de découvertes. »

Ils ont lu ce livre

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Enitram
Moyen Enitram - (34500) / 22-Aug-2017

L'histoire personnelle de chaque personnage est bien développée. Certains protagonistes prennent de l'ampleur au fil du récit et avancent sur leur propre chemin. Leurs doutes, leurs aspirations et la complexité de leurs caractères annoncent leurs actes et ce qui va suivre : invasion, trahison, ambition, horreur des batailles, etc. Les phases d'actions et d'intrigues politiques sont également bien décrites.
Ce que j'ai le plus apprécié c'est l'absence de pouvoirs occultes et démons variés qui foisonnent dans les récits actuels : des amazones, des barbares, des guerriers, des seigneurs, des esclaves, et juste la bonne dose de magiciens pour enrichir cet univers.

Mais les héros sont bien sombres, aucun n'inspire réellement de sympathie et il est assez difficile de s'attacher à l'un d'eux en particulier. L'intérêt pour ce qui peut leur arriver s'effrite et j'ai lu les dernières pages un peu "en diagonale".
L'utilisation du passé simple au lieu de l'imparfait dans de nombreuses phrases (un parti-pris que je n'ai pas compris ?), certaines tournures de phrases et la mise en page irrégulière m'ont également dérangé.
En résumé le contexte m'a beaucoup plu, on ne s'ennuie pas, mais je n'ai pas envie de lire la suite.