BUTTERFLY SPREAD

Note globale

7.29/10

Note littéraire

7.33/10

Policier

4 évaluations

282 pages

Entraîné au Niger dans une expédition politique douteuse, un jeune attaché parlementaire idéaliste doit être évacué en urgence, le pays ayant basculé brutalement dans une guerre civile sanglante. Quelques temps après, un passionné d'informatique, plus doué pour la finance de marché que pour sa vie sociale, est missionné en Bolivie par son fonds d'investissement suisse et se retrouve plongé en plein chaos, échappant de justesse à la mort. Ils vont se rencontrer dans des circonstances très mouvementées et essayer de comprendre ensemble l'origine de ces crises violentes, celles-ci semblant étroitement liées à la spéculation sur les marchés financiers internationaux de matières premières. Pour cela, les talents de hacker de Ghassan, l’informaticien, vont être déterminants.

L'auteur

Grégoire Lucas
47 ans

VERNEUIL-SUR-SEINE

Né en Bretagne en 1970, Gaël Le Ferrand a travaillé pour plusieurs institutions financières internationales afin d'améliorer leurs systèmes d'information (y conservant plus de 600 contacts LinkedIn). Passionné depuis toujours par le roman policier américain et bien sûr français, il a écrit récemment un roman noir, « L'heure des clébards », et prépare actuellement la suite de « Butterfly Spread », l’intrigue se basant cette fois sur une série de cyber-attaques criminelles.
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

Lecteur d'Or
Catherine
10.00/10
Un roman d'espionnage bien construit, bonne illustration de l'effet papillon
Lire l'évaluation
Lecteur d'Or
Fiot Daniel
6.75/10
Alleger sur les explications du systeme financier
Lire l'évaluation
Lecteur d'Or
Thavot Emilie
6.00/10
Une bonne intrigue mais qui pâtit d'un démarrage trop lent et de parties soit inutiles, soit incompréhensibles pour des...
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Moyen
cagou
Je n'ai pas réussi à accrocher au roman qui tend souvent au documentaire. Très intéressant au niveau des informations mais cela noie le lecteur qui ne...