6.33 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

Puisque je vis

Après plusieurs heures d’errance, un homme prend conscience qu’il ignore tout de son passé. Qui est-il ? D’où vient-il ? Où va-t-il ? Autant de questions inquiétantes qui ne trouvent aucune réponse cohérente. Son seul exutoire est de continuer le chemin interminable droit devant, poussé par un formidable élan de survie. La rencontre de Margueritte, aubergiste mystérieuse d’âge mûr et de PommePomme, jeune handicapée d’un village de campagne, l’aide à mieux accepter son amnésie. Mais qui sont-elles vraiment ? Sont-elles prêtes à l’aider pour retrouver sa vie d’avant ? De rencontres en rebondissements, de joies en déceptions, la vérité finira par s’imposer comme une évidence…

Gilbert Marie
Gilbert Marie

39 front.book.author_anos - (59147)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« Né en 1978 à Abbeville, je vis actuellement dans le nord. Lecteur de romans contemporains, créatif et passionné par l’écriture, c’est avec plaisir que je présente mon premier roman, « puisque je vis ». »

Ils ont lu ce livre

lucas
9.00 lucas - (80350) / 14-Jun-2016

bon roman qui m'a emportée
Lire l'évaluation complète

ccl7
8.50 ccl7 - (67520) / 12-Jul-2016

Bon roman que l'on prend plaisir à lire. Le dénouement mystérieux nous surprend agréablement. L'auteur a su nous embarquer dans son illusion.
Lire l'évaluation complète

Beobide
7.00 Beobide - (64700) / 12-Aug-2016

Les idées sont bonnes, le thème de l'entre deux mondes et de la rédemption des âmes est intéressant mais le tout manque de cohésion et d'approfondissement.
Lire l'évaluation complète

Clement
6.50 Clement - (4860) / 31-May-2016

Malgré les maladresses de l'écriture, on va au bout de cette lecture car on accompagne le héros dans sa recherche d'identité.
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Fattell
Bien Fattell - (27370) / 17-Oct-2017

Un manuscrit agréable à la lecture grâce à un style fluide et sans fioriture. Suspense bien entretenu jusqu'à la fin de l'histoire. Un thème qui mêle spiritualité et philosophie traité avec intelligence et clarté . un bon réalisateur pourrait en faire un bon film.

Diane Dupuy
Mauvais Diane Dupuy - () / 17-Oct-2017

L'écriture est bonne, le style assez agréable. PAr contre, je n'adhère pas du tout avec la symbolique finale (7 vies...), mélange de syncrétismes variés, et je trouve par ailleurs malsain de diffuser l'idée que le don d'organes est quelque chose de très négatif dans ce contexte là (entraine la chute de la quête menée pendant tout le récit)..