7.17 Appréciation Globale

7.50 Appréciation Littéraire

Mes fiascos magnifiques

Alors qu’il emménage dans sa nouvelle maison, Leno découvre un manuscrit. Au soir de sa vie, son auteur y raconte les moments forts de son parcours : d’une « demoiselle Arc-en-ciel » à Ludivine, la brune pulpeuse, en passant par Magali, la jolie blonde, les filles restent pour lui « des nuages dont le vent fait ce qu’il veut ». Car Gabriel est très fleur bleue. Alors Gabriel s’emballe souvent, il prend tout très à cœur... Ses rêves de gloires musicales s’évaporent, et il vit alors un cruel épisode de sa vie professionnelle. C’en est trop : c’est le burn-out. Gabriel nous raconte les coups de boutoir de ses démons intérieurs, trouvant leur origine dans une enfance loin des yeux d’un père absent. Il nous décrit aussi ses terribles crises d’angoisse, qui le conduisent à l’hospitalisation durant plusieurs semaines.
Épuisé par ses combats, Gabriel change alors de vie et se réfugie dans la maison que Léno vient justement de choisir. Mais le destin est capricieux : Gabriel nous raconte dans un dernier chapitre inachevé ce qu’il appelle lui-même une « rechute ». Il tombe sous le charme d’Élisa, une jolie libraire, et lui offre un livre, « Quand souffle le vent du Nord ». Un jeu subtil de séduction commence entre eux, mais rien n’est jamais vraiment simple : Élisa a quelqu’un dans sa vie, et Gabriel tire les leçons de la sienne. Il faut prendre une décision...
Le manuscrit se termine alors que Gabriel a donné rendez-vous à celle qu’il aime le lendemain pour partir avec lui vivre sur l’île de Noirmoutier, laissant Léno sur sa faim : il veut savoir...
Au fil des pages, Leno s’est visiblement pris d’affection pour cet homme cherchant à échapper aux démons qui l’assiègent ; il se retrouve sans doute un peu dans sa quête de rêves insaisissables. Que lui réserve la fin de l’histoire ? Que deviendra son héros ? Et d’ailleurs, a-t-il réellement existé ? Leno en découvrira peut-être autant sur lui-même que sur l’écrivain dont il part à la recherche.

« Certains livres ont été mis sur notre chemin pour nous aider à vivre et à prendre les bonnes décisions ».

SOLVEIG Leno
SOLVEIG Leno

47 ans - (62143)
Blog de l'auteur

« Après des études littéraires, Leno devient chargé de communication d'une collectivité territoriale pendant 15 années. Il est aujourd'hui cadre dans les ressources humaines, s'occupant d'accompagnement et de développement professionnel. Leno a aussi longtemps été auteur-compositeur interprète, se produisant sur les scènes de la région (un album solo en 2010 : "Un peu moins seul"). »

Ils ont lu ce livre

Murru Joelle
9.00 Murru Joelle - (13600) / 07-Aug-2016

L'histoire tient son propre rythme. Le personnage de Gabriel Marino est un être touchant. On lui souhaiterait une fin heureuse qui clôturerait ses nombreux déboires sentimentaux.
"Ses fiascos magnifiques" tiennent le lecteur en haleine.
Lire l'évaluation complète

Lebret Cécile
9.00 Lebret Cécile - (67520) / 25-Jul-2016

Bon roman psychologique, très bien écrit, qui se lit avec plaisir
Lire l'évaluation complète

Lacaze Chantal
7.50 Lacaze Chantal - (22400) / 13-Jul-2016

J'ai bien aimé ce livre, l'idée m'a plu. La ligne du livre est intéressante dans le sens où,un homme ,d'après des statistiques, pense mourir dans peu de temps et va vivre des aventures sentimentales. Les courtes relations sont détaillées et les échan...
Lire l'évaluation complète

Vallat Martine
7.00 Vallat Martine - (33260) / 25-Aug-2016

Au début, j'ai pris Marino pour un coureur de jupon, impossible de lui donner un âge, et quand je le découvre dans sa dernière rencontre, c'est le Marino que j'aurais aimé voir et rencontrer
Lire l'évaluation complète

Veger Valérie
6.50 Veger Valérie - (49700) / 03-Aug-2016

Ennuyeux
Lire l'évaluation complète

Ropars Muriel
5.00 Ropars Muriel - (29480) / 28-Jul-2016

un roman intéressant mais un peu de longueur
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...