8.50 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Lune rouge

Oubliez ce que vous croyez savoir, oubliez ce que vous pensez. La réalité n’est pas la réalité. Enfin, elle n’est pas celle que l’on vous a apprise depuis l’enfance. Vous n’avez même aucune idée d’où se trouvent le bien et le mal, ni de qui sont réellement Dieu et le Diable. Dieu n’a pas tout créé tout seul, même le Diable. Dès le début, ils étaient deux. Deux frères antagonistes et opposés en tout. Alors, tout ce que vous savez à leur propos, ce ne sont que des foutaises pour mieux vous aveugler et faire de vous des pions à l’échelle d’un jeu ignoble qui vous dépasse.

Comment je le sais ?

Simplement parce que ma naissance est le résultat d’un des sales coups que l’Enfer a voulu jouer au Ciel. Plus encore que vous, je suis destinée à devenir un pion dans cette lutte de pouvoir qui dure depuis que Dieu et le Diable ont créé le monde qui nous entoure pour s’affronter de manière « civilisée ». Mais je refuse de me laisser instrumentaliser en faisant ce que l’on attend de moi. Je n’inscrirai pas mon nom dans la lignée maudite des sorcières Beaumont.

Or, je suis la dernière d’entre elles.

Je m’appelle Alisha. Alisha Beaumont. Je suis une hybride d’ange et d’humaine, une néphilim. Dans mes veines coule le sang d’une sorcière et celui du Séraphin déchu, Satan, prince des Enfers par la volonté du Diable, devenu son maître, après qu’il eut trahi Dieu. Même pour les femmes de ma famille, qui perpétuent notre lignée depuis des siècles en s’unissant à des démons de plus en plus puissants, cette ascendance ne fait pas de moi une sorcière « normale ». Pour cette raison, je sais qu’il y a autre chose dans mes gènes que la propension familiale à la magie noire et aux maléfices. Mais, jusqu’à ces derniers jours, je n’avais aucune idée de ce que c’était.

La réponse est arrivée un matin, à mon réveil, sous une forme cauchemardesque. À présent, je sens qu’un être obscur s’éveille au fond de moi et il me fait peur. Pourtant, j’ai l’habitude de l’angoisse. Avoir la trouille, en pensant à mon destin peu enviable, est mon lot quotidien, car depuis l’enfance, ma folle dingue de grand-mère me répète que je rencontrerai mon promis, le Diable, le soir de mon seizième anniversaire. De notre union naîtra l’antéchrist, le summun de la lignée des Beaumont, le seul à être autorisé à naître homme. Cela arrivera dans une semaine. Le premier lundi de Juin, le soir de la Lune rouge.

Avant, sept jours vont passer.

Sept jours pour accepter et explorer ma « vraie » nature, cet être reptilien légendaire, lié aux pulsations de la Terre, qui gronde dans mon âme et dont l’aspect ainsi que le goût pour le sang me répugne au plus haut point.

Sept jours pour maîtriser mes pouvoirs et l’énergie de la pierre rouge, « l’escarboucle », que je porterai désormais à mon cou.

Sept jours pour rencontrer Satan, mon père, pour la première fois, contrer ses ignobles projets et le vaincre.

Sept jours pour tenter d’échapper à mon destin et m’opposer à cette lutte divine dont la Terre et ses habitants sont victimes.

Sept jours pour découvrir l’amour qui était sous mon nez depuis des années, cet ennemi intime qui traînait toujours autour de moi, et risquer de le perdre par ma propre morsure.

Mais ça, c’est presque une histoire dans l’histoire. Mon histoire…

Dantes Orezza
Dantes Orezza

43 ans - (21000)
Blog de l'auteur

« Grande lectrice de romans en tous genres depuis l’adolescence, j’ai la quarantaine. Le droit, notamment dans sa branche publiciste, étant un consommateur forcené d’aptitudes littéraires, après des études juridiques agrémentées par un détour à sciences po, j’ai depuis longtemps, pour des raisons à la fois intellectuelles et bassement matérielles, délaissé mes aspirations premières pour céder au côté obscur de la force. Tout ça pour dire que j’écris beaucoup dans le cadre de mon travail, mais que ma prose professionnelle ordinaire est nettement moins distrayante que des romans. »

Ils ont lu ce livre

Boyer Béatrice
9.00 Boyer Béatrice - (84210) / 30-Apr-2016

Une histoire originale servie par une écriture de qualité qui renforce le plaisir de lire. J'ai lu ce livre en deux jours tellement j'ai eu du mal à le lâcher.
Lire l'évaluation complète

Ryckaert Sara
7.50 Ryckaert Sara - (7080) / 20-May-2016

A publier !
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...