Deux semaines en juillet à la Villa Romana

Note globale

8.50/10

Note littéraire

8.00/10

Contemporain

6 évaluations

477 pages

Prologue Huit jeunes gens, allemands, anglais, français et italiens, se rencontrent à Rome le soir du 31 décembre 1980. Le bel aristocrate romain les invite dans la somptueuse villa de ses parents, la Villa Romana. A l'issue de deux jours de fête, ils signent un pacte d'amitié et de fidélité. Chapitre 1 Le temps d'un souffle et les retrouvons 23 ans plus tard, plus unis que jamais. Paris, novembre 2003. Marco, le chef du clan, ne s'apprêterait-il pas à les trahir, tous ? Mais surtout Julien son protégé, son complice, son frère... Nos quarantenaires sortiront-ils indemnes des turbulences orchestrées par leur mentor ? Serait-il devenu fou ? Pire. Sa folie serait-elle contagieuse...

L'auteur

Villessot Dominique
68 ans
En 2005, l'envie d'écrire, trop longtemps contenue, se réveille, tenace. J'ignore la méchante voix qui me souffle qu'il est trop tard, je me lance.
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

Lecteur en herbe
Gil Catherine
9.50/10
J'ai adoré ce livre, les personnages sont très attachants, l'auteur a beaucoup d'humour. J'ai beaucoup aimé les dialogue...
Lire l'évaluation
Lecteur d'Or
Veger Valérie
9.00/10
Histoire bien tournée, fort sympathique, le lecteur se sentirait presque un proche du clan.
Les sentiments y sont exace...
Lire l'évaluation
Lecteur d'Or
Ropars Muriel
9.00/10
excellent roman d'amitié en plusieurs personngaes de différents pays, unis dans la joie mais aussi lors de graves épreuv...
Lire l'évaluation
Lecteur d'Or
Danièle
5.50/10
Histoire un peu plate. Elle aurait pourtant pu être sympa si le style d’écriture avait été moins lourd et la psychologie...
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Bien
Diane Dupuy
Une bonne histoire, bien ficelée. Les mots sans cesse en italique sont toutefois très désagréables à la lecture (erreur de mise en page ??) Je ne com...
Génial
BERTHON Alexandra
prenant on rentre bien dans l histoire ! on attend la suite