8.75 Appréciation Globale

8.50 Appréciation Littéraire

Noémie

Noémie a neuf ans lorsqu'elle accompagne ses parents en Russie où son père, fabriquant de dentelles à Calais, doit participer à l'Exposition Française qui se tient à Moscou en 1891. Ils se lient d'amitié avec la famille de Sergueï Mickhaïlovitch Zemenoff, lui-même, fabriquant de dentelles exposant également.
Noémie, espiègle et délurée, ne tarde pas à faire connaissance du Tsarévitch, Nicolas Romanov, dans des circonstances loufoques. De là nait une amitié profonde et sincère entre le futur Tsar et Noémie malgré leur différence d'âge.
Six ans plus tard, Noémie, est mariée à Louis de Grandjouan, banquier international et éminence grise du ministre des Affaires Etrangères Théophile Delcassé.
De la Belle Epoque à Paris aux fastueuses réceptions à la cour de Russie, Noémie goûtera intensivement tous les plaisirs, jusqu'à ce que l'Histoire, implacable, la mêle aux événements qui amèneront la révolution de 1905, puis 1917.
Elle se battra jusqu’au bout pour éviter à Nicolas II et sa famille le tragique destin qui les attend.
À mes lecteurs,

Ceci est un roman, je ne suis en aucun cas historienne et n’ai aucune prétention à connaître la vérité.
J’ai toujours été fascinée par le tragique destin de Nicolas II et de sa famille. Le parallèle avec la vie de Louis XVI paraît un copié-collé, mais ceci est une autre histoire.
Je me suis toujours avidement plongée sur tout ce qui avait trait à cette illustre famille adorée puis honnie.
L’excellent livre « les aigles foudroyés » de Frédéric Mitterrand m’entraîna vers les multiples biographies du Tsar, de là je me suis passionnée pour les diverses versions de la survie, partielle ou totale des derniers Romanov.
Toutes ces lectures m’ont rendu proche, comme un ami ou un membre de ma famille, le dernier Tsar. Je connais ses défauts comme ses qualités et reste convaincue qu’il ne méritait pas un tel destin : ni le règne pour lequel il n’était pas fait et pas préparé, ni sa mort ignominieuse et surtout l’omerta du reste de sa famille, régnante ou non.
Pour le chapitre « Fräulein Unbekannt », je me suis avidement plongée et largement inspirée du passionnant récit de Tatiana Botkine : « Anastasia retrouvée ». J’y ai même copié quelques dialogues, même si je n’ai pas respecté sa chronologie des faits.
Ma conviction ou mon profond désir m’entraînait vers leur survie après substitution des prisonniers avant l’exécution. La version de Tatiana Botkine remet en cause cette hypothèse. Mais qui a raison ?

Glineur Epouse Delplace Fabienne
Glineur Epouse Delplace Fabienne

26 ans - (62340)
Blog de l'auteur

« retraitée (technicienne supérieure en biologie médicale)
mon premier roman, publié chez Nouvelles Plumes : LA SECONDE CHANCE D’INÈS.
Je termine un troisième ouvrage qui se situe en France à la Belle Époque à l'assassinat de Nicolas II.
»

Ils ont lu ce livre

Delplace Juliette
10.00 Delplace Juliette - (41400) / 05-Nov-2016

Très bon roman que j'ai dévoré en un WE
Lire l'évaluation complète

LyzaB
8.50 LyzaB - (24800) / 04-Sep-2016

J'aime lire des livres qui se passent dans une époque passée. J'aime connaître la vie des personnages au fils des années. Ce qui pour moi est un plus, c'est l'imagination de l'auteur qui a su également se baser sur des faits réels, ça rend la lecture...
Lire l'évaluation complète

Combes Isabelle
8.00 Combes Isabelle - (92300) / 25-Aug-2016

une belle saga romanesque sur fond historique, dans la lignée d'Autant en emporte le vent. Je me suis laissée prendre au jeu de ce roman bien écrit, bien construit qui joue sur la part de romantisme pour faire vivre une jolie histoire d'amour.
Lire l'évaluation complète

Trichard  Isabelle
8.00 Trichard Isabelle - (13810) / 06-Nov-2016

Belle histoire qui nous fait voyager à travers l'histoire de France.
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...