8.50 Appréciation Globale

7.50 Appréciation Littéraire

La belle de Goury

Cherbourg, de nos jours, une petite ville au nord du département de la Manche. Sur le quai de Normandie, les conserveries du Cotentin, une entreprise familiale fondée par Pierre Leroule et dont le fils Michel a dû en prendre les commandes au décès de son père. Travaillant pour la grande distribution, elle voit apparaitre les difficultés financières, Michel se bat pour garder son personnel face au syndicat. Sa vie personnelle est catastrophique, veuf depuis vingt trois ans, il n’a jamais refait sa vie, la mémoire d’Isabelle, sa femme l’en dissuade. Ses enfants Vincent et Audrey, se sont éloignés de lui, bien qu’il continue à les entretenir financièrement. Devant leurs immaturités et las de n’être qu’un portefeuille ouvert, il les déshérite en faveur d’un inconnu tiré au sort dans un annuaire téléphonique. Passionné de voile, sur un coup de tête, il disparait et trouve refuge sur une ile, au large de l’Angleterre, occupée par une romancière fuyant le monde. Au fil des mois, ils finiront par éprouver des sentiments amoureux l’un pour l’autre. Déclaré mort, la lecture du testament s’effectue, Audrey recherche et retrouve l’héritier désigné par le sort. Michel est finalement rattrapé par les événements, son fils vient le voir dans le but d’avoir des explications puis repart avec Suzy, la fille de la romancière. Le ferry qui les transporte sombre dans le rail d’Ouessant après une collision. Avec un groupe de rescapés, ils vont dériver en mer pendant quatre jours avant d’être repêchés. Pendant cette dérive, chacun apparaitra sous son véritable jour et dévoilera un pan caché de son existence. Vincent trouvera enfin un sens à sa vie, Michel, la sérénité.

Aubrays Guy
Aubrays Guy

58 front.book.author_anos - (1896)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« Guy Aubrays est, ce qu’on peut appeler, à contrario, un jeune auteur du haut de ses 57 ans. Travaillant dans l’industrie, en agrochimie de synthèse, depuis plus de 25 ans, il nourrit une passion pour la langue française et l’écriture. Patient et opiniâtre, il s’adonne à la généalogie patronymique et cerne ses origines au fil des siècles, faisant naitre dans son entourage familial l’envie de découvrir l’histoire de ses aïeux. Par le passé, jeune compagnon sur les routes du tour de France, il aime le contact avec l’autre et s’enrichit d’expériences humaines et professionnelles au fil des rencontres. Manuel au plus profond de lui, sa devise rejoint celle du facteur Ferdinand Cheval dans l’effort et la volonté. La Normandie l’a vu naitre et l’a inspiré de par ses paysages et ses habitants, il en restitue fidèlement les atmosphères dans ses textes par la simplicité de l’écriture. Ses voyages à travers l’Europe sont un prolongement d’une vie antérieure de marin dans la royale. Une parenthèse de quelques mois, riches en aventures dans les pays bordant l’Océan Indien. Par la suite, les pays nordiques l’attirent par leurs grands espaces et leurs natures authentiques, il les a parcourus sans en assouvir sa faim. Travaillant actuellement sur un projet de roman d’aventure, où le compagnonnage et les religions se rejoignent pour résoudre une énigme millénaire, Guy Aubrays n’aspire qu’à une envie, celle de vous faire évader du quotidien, ne serait ce que le temps d’une lecture. »

Ils ont lu ce livre

Jeulin Christiane
8.00 Jeulin Christiane - (56890) / 21-May-2016

Une belle histoire, bien écrite
Lire l'évaluation complète

Lacaze Chantal
8.00 Lacaze Chantal - (22400) / 20-Jul-2016

Livre facile à lire qui fait écho à nos vies. Tous ces rebondissements même pas trop crédibles pour certains donnent du moment et on veut connaître la fin. Le détail et l'explication des sentiments sont bien explicités à savoir, la haine,la vengeance...
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...