Nocebo Placebo

Livres ados et young adults

Fin le 23/12/2017

369 pages

"Bienvenue à l'arrêt de métro "Portes du nouveau monde". Après une petite marche, le long d'une végétation luxuriante, vous arrivez à deux bâtiments se jouxtant ; un hôpital psychiatrique et un Centre de remise en forme. Remontant l’allée, voici deux de nos protagonistes : Isaline et Aliénor, bibliothécaires à l'hôpital. Isaline est écrivain en herbe. Aliénor est sa meilleure amie et sa fan numéro un. Au détour d’un couloir, elles croisent Laure, l'une des infirmières s'occupant de l'Albinos, un patient très particulier puisqu’aucun traitement n'arrête ses crises. On a dû recourir à l'ancienne méthode de la camisole de force pour le maîtriser… Au grand dam de Laure qui a d'ailleurs une théorie fort étrange quant à ce patient… Plus loin, Antoine se faufile en douce dans l'hôpital. Il est l'un des pensionnaires du Centre, ses parents l'y ont envoyé après qu'il ait confié son testament à un ami. Sa curiosité l'a poussé à pénétrer dans le service psychiatrique où il a découvert Auriane, une jeune fille enfermée dans son sombre passé et qui n'a plus de contact avec le présent. Mais laissons cela de côté, pour accueillir Alexandre, un apprenti psychiatre qui vit dans le Centre, aux côtés de sa bien-aimée Ningyô. Il souffre de cet amour car voyez-vous, Ningyô se considère comme une poupée, une personne incapable de ressentir quoi que se soit. Malgré toutes ses argumentations, le malheureux ne parvient pas à la persuader du contraire. Karine, une nouvelle du Centre, s'est attachée à notre poupée qui répond toujours aux attentes d’autrui. Aussi Karine n'hésite-elle pas à lui parler de sa croyance aux anges gardiens et de son espérance d'entrer en contact avec le sien. Bien loin de là, dans une petite bourgade, vit Maël, un lycéen un peu gothique mais tout à fait normal… jusqu'à la morsure d’une chauve-souris qui engendre des réactions étranges au soleil, à l'ail… le voilà persuadé d'être un vampire! Et ce n'est pas Esther, sa voisine, qui le contredira, au contraire. Esther est loin d'être banale. Elle se promène toujours avec une plante et reste sous la pluie pour sauver les escargots des chaussures impitoyables des passants. Que diriez-vous de franchir les "Portes du nouveau monde" pour découvrir la vie, les tourments et les liens qui existent entre tous ces personnages?"
Télécharger
Retour aux manuscrits