4.75 Appréciation Globale

4.13 Appréciation Littéraire

Le silence de Babooshka

Quelque sept années auparavant, Eva, Anastasia et Sofia ont fui la Russie pour la France. Munies d’un passeport britannique et ne connaissant pas un mot de français, elles ont réussi l’exploit de se faire engager au très sélect « Delirium ».
Le célébrissime cabaret parisien qui les employait vient de tomber sous le choc : ses trois danseuses sont retrouvées mortes dans des conditions bien étranges.
Les victimes, curieusement disposées, forment une position parfaitement géométrique. Ce triangle hors du commun renferme un candélabre muni de trois branches dont la cire et la flamme sont encore brûlantes. Plus mystérieux encore, sur leur visage, une partie bien précise et différente à chaque fois a été mutilée.
Dépêché sur les lieux, d’emblée, l’inspecteur principal de la police judiciaire du Xème arrondissement, Robin Buisseret ne sait comment orienter ses recherches. En effet, plusieurs hypothèses sont possibles : rite satanique, psychopathe en manque de reconnaissance, crime raciste, vengeance, etc.
Tout se précise lors de l’autopsie : un curieux tatouage est découvert sur leur nuque. L’inspecteur Buisseret est convaincu qu’en déchiffrant ce qui ressemble étrangement à un code-barre, il pourra découvrir le mobile de ce triple meurtre.
En admettant qu’il puisse percer ce premier mystère, cela lui suffira-t-il pour le conduire jusqu’à l’assassin ?
Aidé par sa jeune recrue, Diane Dagobert, mais plus encore par son interprète, Olga Bezoukladnikov, celui-ci va tenter de démêler l’écheveau complexe qui s’impose à lui.

Marie-Noëlle
Marie-Noëlle

52 ans - (1390)
Blog de l'auteur

« 51 ans, née en France, pays d'adoption: Belgique depuis 1993. Vie maritale. 2 enfants (13 et 9 ans).
2002 : auteur d'une cinquantaine de textes de chanson.
2014 : auteur de mon roman intitulé "1, 2, 3. Soleil ! " envoyé à Nouvelles Plumes. Refus pour cause de nombre insuffisant de cec. Invitation de votre part à étoffer l'ouvrage (+ 501 000 cec) que je vous envoie présentement.
Autre roman "Solo ou l'enfant et l'échelle, ce héros", également refusé pour la même cause. »

Ils ont lu ce livre

Fiot Daniel
7.00 Fiot Daniel - (1330) / 22-Apr-2017

Policier manquant de suspense
Lire l'évaluation complète

Lemiere Eric
4.50 Lemiere Eric - (37140) / 21-Apr-2017

Une histoire sans trame, un polar sans énigme, la moitié des pages est en trop!
Lire l'évaluation complète

daniel liegeois
3.50 daniel liegeois - (58640) / 08-Apr-2017

roman insipide tellement la lecture du récit est une corvée
Lire l'évaluation complète

daniel paraire
2.75 daniel paraire - (63730) / 02-Apr-2017

Ce livre est mauvais. Mal écrit. trop de fautes de syntaxe. Des répétitions dans les paragraphes. Manque de fluidité. Personnages insipides. Dommage, l'idée de départ paraissait séduisante. On décroche rapidement de l'intrigue.
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Veger Valérie
Mauvais Veger Valérie - (49700) / 24-Jun-2017

Pour ce qui est de l'histoire, je ne me permettrais pas de juger puisque je ne suis pas allé au bout du manuscrit, d'ailleurs, de ce que j'en ai lu (plusieurs dizaines de pages tout de même!) elle était appétissante.
Par contre, concernant l'écriture, c'est un vrai fiasco, tant au niveau du style que de la maîtrise de la langue Française.
L'expression est si mauvaise que c'est une vraie déchirure pour notre esprit, des mélanges de temps non nécessaire et qui n'apportent que lourdeur (ex : p44 présent puis passé composé et retour au présent, le tout en 2.5lignes!), des répétitions car mauvaise relecture (p44 qui se qui se), des mots manquants qui nous font nous demander s'il s'agit seulement d'un oubli ou si l'auteur ne sait vraiment pas apposer les mots les uns aux autres (p46 : "...ce qui fait cette langue...) ; nous conduisent à l'évidence, l'auteur souffre cruellement de lacunes en langue Française!

hbasset
Bien hbasset - (01000) / 24-Jun-2017

Un très bon livre qui mérite d'être édité. on rentre très vite dans le roman, c'est agréable.