0.00 Appréciation globale

- Appréciation Littéraire

La complainte des Ombres

Du haut de son beffroi, Elvin Rivière est condamné à être immortel. La fin du monde ayant eu lieu des milliers d’années auparavant, il est le dernier humain et s’échappe souvent de son éternelle solitude grâce à des formules magiques qui lui permettent de revivre son passé. Le récit commence tandis qu’il s’apprête à replonger dans ses souvenirs une fois de plus.
Dès son enfance, Elvin manifeste une obsession maladive pour le temps qui passe et craint la mort plus que tout au monde. Fils d’un horloger (Émeric) que certains considèrent comme un sorcier, il s’interroge souvent sur les activités réelles de son père. Harcelé par son instituteur (Samuel Valerio) et ses camarades, il n’a pas de vrai ami jusqu’au jour où arrive dans sa classe un garçon nommé Gabriel, accompagné d’une Ombre (entité qui accompagne son maître partout et le protège).
Des années plus tard, Elvin achève ses études et devient l’apprenti de son père. Celui-ci lui dévoile alors pourquoi d’aucuns le considèrent comme un sorcier : il est l’héritier d’une longue lignée d’horlogers sachant utiliser une ancienne magie (les mots de pouvoir) capable de faire revivre son passé à qui le désire. Il propose alors à Elvin d’apprendre à utiliser ces formules. Et celui-ci accepte…
Le temps passant, il finit par devenir un bon horloger, mais peine toujours à utiliser les mots de pouvoir. Lors d’un bal, il rencontre Léana, dont il tombe amoureux et qui devient sa femme. Un soir, alors que son père est absent de leur atelier, l’ancien instituteur d’Elvin se présente à sa porte, mourant, et lui demande d’utiliser sa magie pour revivre quelques souvenirs avant de mourir. Elvin accepte et réussit, pour la première fois, à utiliser les formules de son père. Plongeant dans les souvenirs de Samuel Valerio, il apprend que celui-ci est en fait son véritable père. Suite à cela, Elvin a une terrible dispute avec Émeric et déménage pour ne plus le voir ; il part vivre dans une autre ville avec Léana. Ensemble, ils ont une fille : Maëlle.
Des années plus tard, Gabriel vient lui rendre visite et lui apprend que son père est mort. Émeric lui a tout légué, y compris un ultime secret : il existe d’autres mots de pouvoir, bien plus puissants que ceux que connaît Elvin, permettant de vaincre la mort et d’accomplir d’innombrables miracles. Elvin apprend également que tous les membres de sa famille ont été atteints par un mal mystérieux, l’Obsession, qui les a poussés à partir en quête de ces mots. Suite à ces révélations, il retourne vivre dans sa ville natale.
Les années passent et il retrouve un vieil ami d’enfance, un gitan nommé Gaspard. Un soir, Léana est poignardée par un homme. Tandis qu’elle se meurt, Elvin utilise ses pouvoirs pour plonger dans ses souvenirs et voir qui est son agresseur. Avec l’aide de Gaspard, il retrouve l’assassin et le tue à son tour. Endeuillé, Elvin est de plus en plus touché par l’Obsession et il décide de partir en quête des mots de pouvoir pour vaincre la mort. Il abandonne égoïstement sa fille et part sur les routes avec Gaspard.
Après de nombreuses péripéties qui leur font frôler la mort à plusieurs reprises, Elvin et Gaspard finissent par trouver une piste intéressante : un ermite vivant dans une grotte, dans le désert des Larmes. Ils embarquent donc vers le sud.
Une fois dans le désert, leur progression dure pendant plusieurs jours durant lesquels l’Obsession d’Elvin croît en même temps que les tensions avec Gaspard. Suite à une dispute, Elvin abandonne son compagnon et poursuit sa route seul jusqu’à la caverne de l’ermite. Celui-ci offre de lui enseigner les mots de pouvoir s’il renonce à l’idée de les utiliser pour devenir immortel et pour ressusciter Léana. Elvin accepte et devient ainsi son disciple. Cependant, il n’oublie pas Léana et, quand l’occasion se présente, il tente d’utiliser les mots pour la ressusciter. C’est alors que son maître le surprend. Furieux d’avoir été trahi, il condamne son élève à être immortel et à vieillir seul. Elvin perd connaissance.
Quand il revient à lui, cinquante années se sont écoulées ; tous ses amis sont morts et sa fille est devenue une vieille femme qui décède quelques années plus tard. Se sentant plus seul que jamais, Elvin tente à nouveau d’utiliser les mots de pouvoir pour ressusciter Léana, sans succès. Désespéré, il essaie ensuite de ramener son père et Gabriel, et cette fois-ci, les mots se soumettent à sa volonté. Suite à une longue conversation avec eux, Elvin finit par comprendre que ce sont ses mauvais choix qui l’ont conduit ici. Ayant accompli leurs tâches, Émeric et Gabriel choisissent alors de retourner dans le monde des morts.
Seul et sans espoir, Elvin s’enferme dans le beffroi qui lui sert d’atelier d’horlogerie et décide de revivre sa vie grâce aux mots. Tandis qu’il s’échappe dans son passé, les années s’écoulent autour de lui. Il assiste ainsi au déroulement de l’histoire et à la fin du monde.
Des milliers d’années plus tard, tandis qu’il observe le monde mort qui s’étend à l’extérieur, l’ermite lui rend visite dans son beffroi et lui révèle sa véritable identité : il est Élias Rivière, un lointain ancêtre devenu le Gardien du temps et des mots de pouvoir. Il est également le premier de leur lignée à avoir été touché par l’Obsession. Élias avoue finalement qu’il a accepté de lui enseigner les mots car il cherche quelqu’un qui pourra le remplacer comme Gardien du temps. Toujours effrayé par la mort, Elvin accepte son offre. Avant de disparaître, Élias lui dit alors qu’avec l’aide des mots de pouvoir, il sera peut-être l’artisan d’un monde meilleur. À nouveau seul, mais avec de nouvelles perspectives, Elvin se demande s’il aura un jour le courage d’affronter la mort et s’il reverra Léana. Cependant, il reprend confiance en l’avenir et retourne à l’extérieur, prêt à façonner un nouveau monde.

Paret
Paret

26 front.book.author_anos - (04200)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« Je m’appelle Florian Paret, j’ai 25 ans. Passionné par la lecture et l’écriture depuis mon plus jeune âge, je suis un grand rêveur qui aime s’échapper dans des mondes imaginaires. J’ai achevé mon premier roman à l’âge de quatorze ans ; cependant, insatisfait par son contenu, j’ai décidé de me lancer dans l’écriture d’autres récits. Après plusieurs années à commencer de nombreuses histoires sans jamais en venir à bout, faute d’intérêt pour leur sujet, j’ai finalement commencé la rédaction de ce qui allait devenir La complainte des Ombres. L’écriture et la correction de ce roman assez volumineux m’a pris plus de quatre ans.
Après avoir fait des études en histoire et en rédaction professionnelle, je travaille aujourd’hui comme conseiller clientèle dans une banque et je vis dans le sud de la France. Tout en continuant à écrire, je m’adonne à mes autres passions principales : la musique, le cinéma, la randonnée et la médecine traditionnelle chinoise. »

Ils ont lu ce livre

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...