Rault Camille

Rault Camille
20 ans / Feuguerolles Bully
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Autobiographique AUTRES GENRES QUE ROMAN
Inscrit(e) le : 11-Aug-2014
Envoyer un message

« Etudiante »

J'ai évalué 4 livre(s).

J'ai lu et évalué parmi les livres édités

Je n'ai encore rien lu dans cette catégorie

J'ai lu ces manuscrits

7.00 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Etre

Sur le quai de la gare, Aliona, 17 ans, s’apprête à commettre la plus grosse bêtise de sa vie – ou l’acte le plus courageux, elle ne sait pas encore. Seule, en colère contre son père, elle rate son train.
Quand Kol, 19 ans, à peine rencontré, lui propose de l’emmener en voiture, elle ne peut qu’accepter.
Ce périple va leur faire découvrir leurs limites, leurs besoins et surtout le chemin qui les mènera à leur vie d’adultes.

Mon appréciation
Rault Camille
8.00 Rault Camille - (14320) / 30-Jan-2016

J'ai bien aimé suivre les aventures d'Ali et même s'il ne se passait rien de très palpitant, je voulais savoir ce qu'elle allait faire par la suite. Par contre, le fait que ces adolescent parcourent les routes de France à leur guise, sans que les par...
Lire l'évaluation complète

6.00 Appréciation Globale

6.00 Appréciation Littéraire

S - Chronique d'une vie ordinaire en 2166

Chaque matin, Haris se lève, ordonne virtuellement la préparation de son petit-déjeuner, et comme ses trois milliards de compatriotes, répond au questionnaire de satisfaction envoyé par le programme de démocratie optimale Supranet : “Moral satisfaisant”, “Enthousiasme au travail stable”, “Situation financière convenable”, telles sont les informations collectées auprès des habitants du Northern.
Car Supranet n’a été créé que dans un but précis : Orienter les décisions d’un Etat surprotecteur où seul l’intérêt de l’individu compte. Dans cette société moderne ultra-démocratique, le bien-être et le confort sont au cœur de toutes les réformes. La préservation de la vie y est reconnue comme la valeur suprême d’une structure sociale capable d’anticiper les besoins de chacun. Mais en dépit de ces formidables progrès technologiques, les citoyens du Northern perdent goût à l’existence. Le taux de suicide s’accroît dans des proportions inquiétantes, faisant ainsi un terrible affront aux statistiques infaillibles de Supranet. Ce mode de vie exempt de contrariétés, et radicalement opposé à celui du Southern, reflète-t-il vraiment l’aboutissement de millénaires d’évolution humaine ? Et cette soupape populaire qu'est le sublimateur de réalité virtuelle proposé par Supranet pour divertir les citoyens suffira-t-elle à dissiper ce malaise latent ?

Dans un monde où le progrès technologique et l’abondance de biens conditionnent les mentalités, le libre arbitre est-il encore possible ? C’est, en filigrane, la question que pose Eiram Braten en imaginant un monde où régnerait la déshumanisation heureuse comme accomplissement suprême.

Mon appréciation
Rault Camille
6.00 Rault Camille - (14320) / 21-Apr-2017

Dans un premier temps, intéressant. Sympathique de voir ce à quoi notre monde peut ressembler. Puis l'histoire devient un peut plus banal avec un peu de suspense, un peu d'action et un peu d'amour même si le tout est plutôt survolé, c'est une combina...
Lire l'évaluation complète

"Médecine damnée" - Fiche de lecture plus disponible - L'auteur et ses publications ont été retirées du site.