Montanier Stéphanie

Montanier Stéphanie
25 ans / .
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Historique Régional Policier Science Fiction AUTRES GENRES QUE ROMAN
Inscrit(e) le : 23-Feb-2013
Envoyer un message

« . »

J'ai évalué 3 livre(s).

Votre fiche de lecture

9.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Le Capucin

Histoire d'une famille sur trois siècles. Au 17ème siècle on assiste à l'installation de cette famille dans la bourgeoisie des armateurs Malouins avec des détails sur la vie des corsaires de l'époque. Il s'agit d'une véritable ascension sociale portée par une volonté de réussir et un courage à toute épreuve. Par la suite on est renseigné sur l'évolution de la famille qui rencontre des difficultés pour vivre sur ses terres alors que monte doucement la colère du peuple. A la révolution la famille est victime d'une véritable machination dont les conséquences seront dramatiques. Le désir de vengeance animera la suite du récit jusqu'à nos jours. Le désir de vengeance se transmet de génération en génération et s'expatrie jusqu'en Amérique.

Mon résumé

Chronique de deux familles malouines, les Legarrec et les Guénan, du XVIIe siècle avec le négoce dans le port de Saint-Malo et la guerre de course contre les vaisseaux hollandais et anglais, puis sous la Terreur où les rancoeurs seront exacerbées et pousseront Lucien Guénan, fermier des Legarrec, à s'allier avec Meurou, ami personnel de Carrier proconsul de Nantes. Henri Legarrec sera guillotiné à Paris et son frère François sera contraint d'émigrer en Belgique puis en Nouvelle-Angleterre. La vengeance est un plat qui se mangera froid, chez les Legarrec, voire glacial. Le capucin, petit couteau que les Legarrec du Mareuil se transmettront de génération en génération, ne sera le témoin de cette vengeance qu'en 1982 à Tinténiac près de Rennes.

Appréciation générale

En une phrase : L'histoire est passionnante et les personnages attachants, j'ai beaucoup aimé.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Le climat sous la Terreur est très bien rendu par l'auteur, y apparaissent les rancoeurs, les abus de pouvoir, la fuite des émigrés, la confiscation des biens. J'ai trouvé ce chapitre passionnant, très bien écrit. Le dernier chapitre est très original tant par le moyen de la vengeance que par la chute du livre, le titre du livre prenant enfin tout son sens.

Autres commentaires

Style littéraire : Le style est très riche en vocabulaire, très bien écrit. On peut regretter des fautes d'inattention plus que d'orthographe, mais ce ne sont que quelques réglages de relecture qui n'enlèvent rien à la richesse de l'histoire.

Mon sentiment sur le titre du livre : Jusqu'aux trois quart du livre je pensais plus à "Mareuil" mais le titre prend tout son sens à la chute du livre et la révélation de la vengeance.

Ce que je pense des personnages : Les personnages sont très bien construits, réalistes. L'auteur réussit à montrer la dualité dans tout homme face aux événements que la vie peut réserver et notamment sous la Révolution française et la Terreur.

Ce que je pense du thème général du livre : Le thème de la vengeance entre deux familles sur plusieurs générations est ici très bien réinterprété, grâce au choix judicieux des différentes époques et de la riche galerie de personnages.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oui ou un téléfilm en deux parties.