Pardal Guingouain Andrea

Pardal Guingouain Andrea
32 ans / Grenoble
Genres évalués :
Historique Aventure Policier Thriller Fantastique Roman Fantasy Science Fiction Jeunesse Humour
Inscrit(e) le : 28-Dec-2012
Envoyer un message

« Puéricultrice »

J'ai évalué 6 livre(s).

Votre fiche de lecture

7.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Pandore

Novembre 2014, Chicago. Quelque chose a été dérobé dans un lieu où nul n'est censé pouvoir pénétrer. Le scimille, cette substance hautement prisée par les chirurgiens du monde entier à cause de ses propriétés curatives, a immédiatement cessé de faire effet. Du jour au lendemain, le monde de la médecine s'écroule.

C'est parce que ce quelque chose doit être retrouvé coûte que coûte que l'ancien soldat Shaheen Andrews va croiser la route de Neleyah, jolie prêtresse prodigieusement énervante, et qu'il va l'embarquer dans une épopée formidable, où même leurs rêves n'osaient s'aventurer...

Mon résumé

Après s'être rencontrés au Holy Cross Hospital où travaille la jeune femme, prêtresse, et où est soigné l'ex guerrier, Neleyah et Andrews s'unissent pour retrouver un petit coffre dérobé à l'Etat, la boite de Pandore. Ils doivent affronter un groupe d'homme armés tout au long de leur parcours, ce qui les mène à collaborer avec les Navajos dans une forêt située entre 2 mondes.

Appréciation générale

En une phrase : Le début de l'histoire et la fin sont bien pensés, mais certains passages au coeur du roman semblent moins aboutis, ou flous.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : L'histoire autour du scimille me plait bien. ainsi que l'intervention de la NSA et la CIA. la relation entre les personnages principaux

Autres commentaires

Style littéraire : ce livre se lit facilement, relativement bien écrit. le style est sympa, abordable à tout public.

Mon sentiment sur le titre du livre : il est en accord avec l'histoire globale

Ce que je pense des personnages : les personnages principaux sont intéressants, aux antipodes l'un de l'autre. cependant, ils sont tous classiques. les méchants, les manipulateurs, les amoureux et les gentils.

Ce que je pense du thème général du livre : l'histoire globale me plait bien, mais j'aurais préféré que l'histoire tourne plus autour du scimille, qui devient très secondaire assez vite.on a le sentiment que l'écrivain a voulu écrire sur cette substance nouvelle et a changé avis en cours de route pour un sujet plus commun, la boite de Pandore.

Ce livre ferait-il un bon film ? : pourquoi pas