Triqueneaux-fleury Emilie

Triqueneaux-fleury Emilie
22 ans /
Genres évalués :
Sentimental Fantastique Roman Fantasy Jeunesse Erotique Livres ados et young adults
Inscrit(e) le : 13-Feb-2013
Envoyer un message

« Etudiant »

J'ai évalué 17 livre(s).

Votre fiche de lecture

7.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Aura

Depuis la Guerre de la Rage, les Auraus d'Alchion, hommes et femmes capables de manier l'Aura, préservent la paix entre les nations du continent d'Altari. Ellann Raysand, jeune et arrogant capitaine de division de cette prestigieuse confrérie, mène une vie légère basée sur sa force et sur son immaturité. Mais victime d'une tentative d'assassinat de retour d'une mission diplomatique, le jeune Auraus va être forcé de fuir et d'ouvrir les yeux sur une crise risquant d'enflammer à nouveau le continent. Et de détruire par la même occasion le corps des Auraus. C'est à travers ce combat dans l'ombre qu'il se révélera à lui-même de bien des façons.

Mon résumé

La cite d'Alchion est le siège des Auraus, gardiens de l'ordre dans les nations du Cercle. Nous suivons Ellann Raysand, Capitaine de la cinquième division. Jeune prodige de la maitrise de l'Auraus, il s'est vite élevé dans l'organisation. Au retour d'une mission particulièrement étrange, Ellann se met de plus en plus à douter du bien fondé des décisions du Doyen, dirigent des Auraus. En commençant à fureter, il va devoir affronter une tentative d'assassinat de ses propres compères. Devenant un renégat, il devra déjouer une conspiration. Accompagné de compagnons, ils devront se soulever et découvrir la source du mal qui frappe leur communauté.

Appréciation générale

En une phrase : Le livre fait une bonne mise en place de l'histoire, des personnages et de l'intrigue. L'intrigue n'est peut être pas original mais elle a l'obligeance d'être bien introduite. On a envie dans lire plus et de connaître la suite. Le début est attractif. L'action est bien rythmé. La fin est un peut trop précipité comparé au reste. Le pouvoir d'intrusion dans l'esprit des autres d'Ellann est très bien trouvé puisqu'il permet d'avoir le point de vue des autres personnages et permet de connaître des éléments en plus sur l'histoire. Un bon ensemble qui nous donne envie d'en avoir plus mais avec une fin que l'on voudrait améliorer.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : L'intrigue est bien menée. L'action arrive au bon moment, ce qui permet de ne pas s'ennuyer. Les descriptions n’alourdissent pas le récit. Les explications sur l'univers sont introduit simplement. Les personnages sont attachants. Mais ce qui est le plus apprécié, c'est tous les passages en italique quand le héros utilise un pouvoir qui lui permet d'entrer dans l'esprit des autres. Par ce moyen, on change de narrateur et on obtient le point de vue des autres personnages. Ellann ne se souvient plus de ce qu'il voit pendant ces périodes. Donc au réveille nous savons des choses qu'il ne sait pas sur l'intrigue et les personnages. C'est un plus énorme, cela rentre très bien dans l'histoire et allie la narration à la première personne et la narration omnisciente. Ce sont les moments que l'on attend le plus.

Autres commentaires

Style littéraire : Le style de l'auteur est fluide. Tous les éléments sont réunis et bien mis en place. Ce qui rend la lecture simple et efficace. Les éléments qui rendent le style plus complexe sont ces passages en italique sur l'intrusion dans les autres point de vues. C'est ce qui fait la richesse du livre. Le style est entrainant mais on aimerait en voir plus encore une fois.

Mon sentiment sur le titre du livre : Le titre est concis mais efficace. Le mot en lui même est connoté dans nos esprit comme étant magique et beau. Cela influence un peu le pré-avis du lecteur. On s'attend à quelque chose de vraiment géniale. Donc il intrigue et donne envie. Par contre on voit très bien le rapport entre l'histoire et le titre mais on y accorde beaucoup moins d'importance. Cela apparaît comme logique et plutôt facile. On a un peu l'impression qu'il perd en magie quand on comprend à quoi il fait référence.

Ce que je pense des personnages : La narration se fait du point de vue du personnage principal Ellann. Ce qui nous permet d'avoir une bonne immersion dans le récit. On partage les pensées du personnage. Cela introduit des flashbacks, des explications sur le monde de l'auteur. Le personnage n'est pas forcement sympathique d'un premier abord mais on commence petit à petit à l'apprécier. Il s’améliore tout au long du récit. Il est intéressant de voir son évolution. Les personnages secondaires forment un panel de personnalités. Ils sont attachants et complètent bien le héros. Les intrusions dans leurs esprits permettent d’approfondir leurs caractères. On voudrait quand même plus d’interaction entre le héros et ses camarades. On aurait voulu que la même opération soit réalisé pour Lowen puisqu'il aura une place importante pour la suite.

Ce que je pense du thème général du livre : Je ne vois pas vraiment quelle serait le thème général du livre. En ce qui me concerne, je vois plutôt de nombreux thèmes qui sont plus au moins abordés. En effet, je pense que le but du livre est de mettre en place l'intrigue, le décor et les personnages pour la suite. Chacun des thèmes abordés pourrait constituer une ligne directrice en soit. Mais l'auteur n'en développe aucuns en profondeur, aucuns ne sont mis en avant. Nous avons donc la guerre, le complot, la justice, la moral, la rébellion, la religion, la jeunesse, la pauvreté... . Mais le livre ne se centre sur aucuns. On voit apparaître beaucoup de piste et c'est donc pour cela que l'on voudrait en voir plus.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Je pense qu'il est toujours plus compliqué de réaliser un film à partir d'un livre de fantasy qu'avec un autre. Mais on contraire, ce livre pourrait bien s'y prêter. L'intrigue serait simple à transformer en scénario. Des effets spéciaux simples pour les capacités magiques suffiraient largement. Un film pourrait accentuer l'histoire d'amour naissante. Il serait surement possible de mettre en scène les passages d'intrusion dans les esprits des autres. Seul point qui ne se prête pas du tout au film est celui du méchant. Pour un film, il faudra absolument visualiser un ennemi physique.