Noël Gwendoline

Noël Gwendoline
26 ans / Martigny
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Nouvelles/ contes Philosophie/ religion Poésie
Inscrit(e) le : 07-Mar-2013
Envoyer un message

« Secrétaire »

J'ai évalué 3 livre(s).

Votre fiche de lecture

5.00 Appréciation Globale

4.00 Appréciation Littéraire

Le Capucin

Histoire d'une famille sur trois siècles. Au 17ème siècle on assiste à l'installation de cette famille dans la bourgeoisie des armateurs Malouins avec des détails sur la vie des corsaires de l'époque. Il s'agit d'une véritable ascension sociale portée par une volonté de réussir et un courage à toute épreuve. Par la suite on est renseigné sur l'évolution de la famille qui rencontre des difficultés pour vivre sur ses terres alors que monte doucement la colère du peuple. A la révolution la famille est victime d'une véritable machination dont les conséquences seront dramatiques. Le désir de vengeance animera la suite du récit jusqu'à nos jours. Le désir de vengeance se transmet de génération en génération et s'expatrie jusqu'en Amérique.

Mon résumé

C'est l'histoire de la famille d'un corsaire malouin, Yann Legarrec, qui fait fortune dans la piraterie et laisse la belle propriété du Mareuil à ses descendants. Le domaine passe de génération en génération au rythme de l'histoire de France. Sur le domaine se trouve une ferme dont les exploitants, les Guénan, jalousent les propriétaires. Les descendants profitent de la révolution pour envoyer Henri Legarrec du Mareuil à l'échafaud et s'emparer du domaine. Les héritiers du Mareuil gardent leur rancoeur intacte et ourdissent un complot pour récupérer leur bien près de deux siècles plus tard.

Appréciation générale

En une phrase : L'idée est intéressante, malheureusement le style est lourd, les anachronismes sont fréquents, l'histoire trop superficielle. Il aurait fallu un volume pour chaque génération, il aurait fallu plus de détails sur la vie au quotidien, sur qui ils sont, sur ce qui les habite. Trop complexe pour un roman de gare mais trop léger pour une belle fresque historique. J'ai regretté que la famille Legarrec, par ailleurs si sympathique, soit animée d'une telle soif de vengeance. Il se trouve que l'héritier des Guenan n'est pas très reluisant, mais tout laisse à penser que la vengeance prévue se serait abattue sur cet individu même s'il avait été agréable. Doit-on, peut-on transmettre une telle haine familiale au travers des générations ??

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Il est intéressant de suivre l'histoire dans le temps, générations après générations.

Autres commentaires

Style littéraire : Le style est trop lourd, certaines phrases n'en finissent pas, l'histoire manque de fluidité, un personnage change d'âge en cours de route (la petite fille a 6 ans à la mort de son père mais 2 ans quand sa mère songe à se remarier)... Il y a trop de descriptions qui ralentissent l'histoire et n'apportent rien.

Mon sentiment sur le titre du livre : Un livre qui aurait pu être très intéressant mais qui manque de profondeur. C'est dommage.

Ce que je pense des personnages : | Les personnages manquent de personnalité, ils ne sont pas assez complexes. L'auteur aurait mieux fait de détailler la psychologie de ses personnages que de s’appesantir sur leur physique. On ne sait quasi rien des voyages de Yann Legarrec, ni de la vie d'Amélie pendant ce temps. Il aurait fallu plus parler de Jean, de Frédéric, de l'enfance commune. Les personnages ne sont pas assez attachants pour qu'on pleure la mort de l'un ou de l'autre, ils ne sont pas suffisamment construits pour qu'on puisse les suivre dans les vicissitudes de leur parcours.

Ce que je pense du thème général du livre : L'idée est excellente. Dommage qu'elle ne soit pas mieux documentée et pas plus approfondie.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oui, peut-être, une fois approfondie.