Tovagliari Sophie

Tovagliari Sophie
42 ans / Berlin
Genres évalués :
Sentimental Policier Jeunesse Pratique
Inscrit(e) le : 19-Feb-2013
Envoyer un message

« auteure jeunesse et éditrice bénévole pour une maison d'édition associative »

J'ai évalué 2 livre(s).

Votre fiche de lecture

6.00 Appréciation Globale

5.00 Appréciation Littéraire

Salade Verte Sauce O.g.m.

Le compte Louis Marie de la Ronceraie (Louis pour le roi, marie pour l'église) est retrouvé dans le parc de son château une fourche dans le ventre.
Entre le jeune apprentii jardinier en conditionnelle, les nombreuses maîtresses délaissées ou les maris jaloux, les pistes sont nombreuses pour la commissaire Deligny. D'autant plus qu'il faut y ajouter le voisin dont il a fait saccager le champ de maïs OGM ou les nombreux épargnats ruinés par sa société de courtage. Sans oublier l'éventualité d'un héritier un peu trop pressé... Héritier auquel, en plus, le comte a séduit la maîtresse.
Et puis, depuis la mort de son père, le vieux comte Henry Joseph (Henry pour le roi, Joseph pour l'église) semblent émerger de sombres histoires de familles.

Mon résumé

Un notable de la campagne de 65 ans est retrouvé assassiné dans le parc de son château, une fourche plantée dans le ventre. Pour trouver le mobile du crime et donc le meurtrier, la police oriente ses recherches dans diverses directions : les femmes étant donné que le comte est réputé coureur de jupons, l'agriculture car son voisin et ennemi juré cultive des OGM alors que le bourgeois s'est tourné vers les légumes bio, et la finance puisque le macabé possède une société de placements boursiers. Mais finalement, le lecteur apprend, à sa grande surprise, que c'est sa propre petite fille qui l'a tué alors qu'il tentait de la violer, ne sachant pas qu'ils étaient parents. On découvre une vengeance montée de toutes pièces par un de ses fils et la demi-soeur de sa fille que le pervers avait abandonné avec sa première femme qui ne s'en était jamais remise.

Appréciation générale

En une phrase : J'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre, je n'arrivais pas à me mettre dedans à cause de strop nombreuses descriptions. Je me suis ennuyée pendant les 70 premières pages... Par contre, la fin est prenante. A mon avis, ce polar aurait été plus haletant avec moitié moins de pages.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Le rebondissement à la fin, on ne se doute pas du tout de qui est l'assassin et quel était le véritable mobile.

Autres commentaires

Style littéraire : Trop fouillé, vocabulaire trop enrichi pour le stle polar.

Mon sentiment sur le titre du livre : Il intrigue, donne envie de lire le livre

Ce que je pense des personnages : Beaucoup de personnages tous plus suspects les uns que les autres, intrigants, donc intéressants pour un polar.

Ce que je pense du thème général du livre : Très original de traiter un genre policier sur fond de bio et de cultures OGM, c'est un aspect intéressant du livre.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Non, trop de longueurs.