Ruelle Karine

Ruelle Karine
26 ans / TOURS
Genres évalués :
Contemporain Régional Autobiographique
Inscrit(e) le : 14-Feb-2012
Envoyer un message

« Conseillère de vente en loisirs créatifs »

J'ai évalué 1 livre(s).

Votre fiche de lecture

9.11 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Une Libération

|
EN LIBRAIRIE. Un lieutenant de police vient interroger les pensionnaires d’une maison de retraite en Bretagne suite au meurtre de l’un de ses résidents.
Parmi eux, Odette Dulac, une vieille femme qui tricote des layettes.
Mais Odette tricote aussi ses souvenirs. Paris, 1940. Elle a dix-neuf ans quand les Allemands entrent dans la capitale. Souvenirs douloureux d'une jeunesse gâchée par un passage à l’âge adulte que les circonstances historiques vont forcer, sables mouvants d’une Occupation où elle va devoir faire face à des responsabilités trop grandes pour elle, à des événements qui la dépasseront…
L'interrogatoire du policier tourne à la confession ; une libération pour Odette qui peut enfin chasser ses fantômes.

Mon résumé

Au temps de l'Occupation,Odette Dulac, une jeune parisienne, a une liaison avec un allemand tout en ayant une part active dans la résistance. On la retrouve plus de 60 ans après, en Bretagne, lors d'une enquête sur le meurtre d'un pensionnaire d'une maison de retraite.

Appréciation générale

En une phrase :

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Bon rythme de narration, très bon style

Autres commentaires

Style littéraire : bonne fluidité du style. Notes en bas de pages pour les termes techniques ou abréviations

Mon sentiment sur le titre du livre : percutant, bref, approprié

Ce que je pense des personnages : Odette Dulac est très touchante. Les personnages apparaissent authentiques sans tomber dans les clichés

Ce que je pense du thème général du livre : Ce thème est inépuisable. Chaque personne a vécu sa propre guerre: le sexe, l'âge, la situaton professionnelle et géographique...donnent une vision originale de cette période. C'est un moment d'histoire qui nous est proche (nos grands-parents l'ont vécu), donc attachant et ne doit pas être oublié...

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oui, sans aucun doute.