Brassart Elodie

Brassart Elodie
26 ans / abbeville
Genres évalués :
Contemporain Nouvelles/ contes Témoignages Sociologie Document
Inscrit(e) le : 07-Sep-2009
Envoyer un message

« educatrice spécialisée »

J'ai évalué 1 livre(s).

Votre fiche de lecture

9.00 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Le Carnet De Lili

EN LIBRAIRIE.
Dans un village du Lot, étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, Clémentine, une trentenaire en quête d'elle-même, tombée sous le charme du lieu comme de Patrick, un enfant du pays, s'installe avec sa chienne dans les ruines d'un hôtel.
En fouinant, elle y fait la découverte d'un cahier rédigé par l'ancienne propriétaire, Liliane, un personnage d'apparence peu aimable mais dont l'histoire, qui se révèle au fil de ses écrits, explique les raisons pour lesquelles elle s'est forgée un tel caractère.

Mon résumé

Clémentine, jeune trentenaire divorcée,en post convalescence après un cancer du sein, s'était promis de parcourir le chemin de saint jacques de Compostelle avant la maladie. Accompagnée de son inséparable chienne, elle entame son périple dans le QUERCY. Elle fait étape, un des premiers soirs, à MARCILHAC, dans les ruines d'un hôtel abandonné.Elle s'y sent d'autant mieux que le lieu lui permet de fuir les autres, (ce qu'elle a toujours eu tendance à faire, à cause d'un fort sentiment d'auto dénigrement)et d'entamer la lecture d'une sorte de journal intime trouvé là. Au fil du récit, elle va comprendre les drames vécus en ce lieu, et leur incidence sur Patrick, un habitant du village, avec qui elle noue une relation forte. Elle va aussi cheminer elle même, relativiser son propre parcours, faire petit à petit le deuil de ce qu'elle a été,sans haine, pour appréhender plus sereinement sa propre vie, en ce qu'elle a de triste, de positif, d'écueils en espoirs...

Appréciation générale

En une phrase : C'est un bon roman, qu'on prend plaisir à lire, voire à "dévorer", dans la seconde moitié. Il y a une vrai trame, des rebondissements, du suspens...

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Le fait que l'auteur positionne son héroïne sur le chemin de pèlerinage est intéressant pour justifier qu'elle squatte une bâtisse en ruine, sans que cela choque les autres personnages. C'est bien pensé!C'est en sus, un chemin très symbolique, de recherche de soi même et des autres,qui permet de donner un sens à tout le roman. Le parallèle entre Clémentine, et Lili, dans un premier temps peut déstabiliser, mais au final, est efficace. La qualité d'écriture est là, les rebondissements sont parfois faciles à anticiper, et parfois, pas du tout... La fin ouverte est plaisante, permettant d’espérer une suite, ou de la fantasmer. Merci!

Autres commentaires

Style littéraire : Le roman est bien écrit, fluide, agréable à lire... C'est prometteur.

Mon sentiment sur le titre du livre : Il correspond bien au contenu. On ne comprend petit à petit que si l’héroïne principale se reconstruit, c'est surtout la rédactrice du journal intime qui a l’esprit en ruine, et qu'au final, elles ne sont pas les seules. L’œuvre aurait pu s’appeler aussi: "chemin de ruines" ou "Les ruines du chemin"??? Mais ce titre convient bien.

Ce que je pense des personnages : | Les personnages sont plutôt bien dessinés, attachants... Un "Patrick", plus nuancé, moins lisse, aurait été le bienvenu.

Ce que je pense du thème général du livre : C'est intéressant. Que l'on se penche sur le thème des méandres des relations familiales, des non dits incestueux, des secrets de famille, ou sur celui de l'évolution de chacun face aux blessures d'une vie, l'auteur traite son sujet avec justesse. Il n'y a pas de misérabilisme, pas de naïveté excessive.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Il n'est pas forcément destiné à cela. Néanmoins il serait certainement adaptable.