Perrier Charlene
docteur en médecine vétérinaire
35 ans

Guenin

Statut
Lecteur d'Or - 63 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
Contemporain
Sentimental
Policier
Thriller
Fantastique
...
Livres téléchargés
70
Moyenne des notes attribuées
8.24/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

6.50 Appréciation globale

6.00 Appréciation Littéraire

HYBRIS

Le manuscrit ci-joint qui a pour titre "Hybris", qui signifie la démesure et l'outrage fait à l'ordre naturel des choses mais aussi l'hybridation, n'est ni un roman de science-fiction, ni un ouvrage de philosophie-politique, ni un roman d'aventures, ni un drame, il est tout cela à la fois. Il invite à transposer dans un récit futuriste les problématiques humaines contemporaines et antiques.
L'action d'Hybris" se situe dans un futur éloigné de plusieurs siècles, et il débute sur la planète Mars. La population qui la colonise est d'origine terrienne, mais la civilisation qui y prospère fait un usage intensif de toutes les technologies disponibles: la longévité de ses membres n'a pas de limite absolue et les enfants qui y naissent sont issus de couveuses. Ces êtres sont dotées de grande capacités cognitives, ne souffrent pas. Au contraire, l'usage des plaisirs est la règle. Le prix à payer: un contrôle quasi intégral des esprits par un complexe appareillage technique.
L'ouvrage met en scène une citoyenne de la République martienne, une journaliste célèbre qui effectue des reportages sur la Terre, plongée dans une situation chaotique et violente. Suite à un accident dont elle est victime, l'héroïne perd le lien qui l'unit aux siens et entame une longue descente parmi les terriens. Celle-ci la conduit à retrouver les traces de son humanité archaique, à découvrir la souffrance, la peur, les émotions, l'amour...
Cette histoire est une occasion d'interroger la question de l'identité, celle de l'individu, mais aussi celle du destin de l'espèce humaine. De même, elle pose la question du choix ( s'il existe vraiment ?) philosophique qui concerne notre devenir. Que voulons nous ? Chaque chemin qui se présente à nous à sa propre logique. Car le but de ce roman n'est pas d'indiquier lequel choisir, mais plutôt d'exposer à quoi chacun mêne, de comprendre ce qu'on embrasse et ce à quoi on renonce. L'avenir dont je parle est dèjà là.

Mon résumé

Aarati est une martienne, une "béta", organisme humain génétiquement modifié, munie d'un "atlas", dispositif lui permettant de réguler ses émotions et sa santé, faisant d'elle un être proche de l'immortalité. Lors d'un reportage sur Terre, elle va devoir se déconnecter de son atlas et ainsi faire face à des sensations et sentiments qui lui étaient jusqu'à présent inconnus. En sauvant un jeune rebelle, elle va se retrouver exilée sur Terre, livrée à elle même et à ses nouvelles pulsions.

Appréciation générale

En une phrase : Qui n'a jamais rêvé pouvoir se "déconnecter" juste une minute pour pouvoir souffler un peu? c'est ce que vivent au quotidien cette nouvelle race martienne grâce à leur atlas. Mais cela ne revient il pas à les priver de leur liberté de penser et d'être?

Ce que j'ai particulièrement apprécié : J'ai apprécié le cheminement d'Aarati, qui va devoir faire face aux pulsions humaines, douleur faim fatigue désespoir maladie cannibalisme ... mais aussi découvrir l'amour et les sensations liés à l'enfantement.

Autres commentaires

Style littéraire : Il faudrait plus aérer les chapitres, faire plus de saut de lignes entre les paragraphes pour que le texte fasse moins bloc. Il y a quelques coquilles à corriger et des confusion a / à.

Mon sentiment sur le titre du livre : Je n'ai pas compris si l'hybris décrit les martiens, les "bétas" ou bien ce nouveau né issu de l'association improbable d'une béta et d'un arkhos?

Ce que je pense des personnages : On voit bien que le peuple béta vit dans le monde des bisounours, conditionnés par leur atlas et manipulés par le gouvernement. Les arkhos, peuple de la Terre, sont atteint par la guerre, la misère et la difficulté de vivre et d'exister. On suit tout au cours du roman la progression d'Aarati face à ses nouvelles sensations et ses nouvelles pulsions.

Ce que je pense du thème général du livre : Manipulation du peuple. Dominance et suprématie d'un peuple vis à vis d'un autre. Colonisation d'autres planètes pour pouvoir survivre. Existence d'une entité extra terrestre qui contrôle et guide en conséquent notre destin. De nombreux thèmes sont abordés dans ce roman mais avec un goût d'inachevé pour certains.

Ce livre ferait-il un bon film ? : pourquoi pas