Fiot Daniel

Fiot Daniel
64 ans / villars les dombes
Genres évalués :
Aventure Régional Policier Thriller Histoire
Inscrit(e) le : 29-Jan-2013
Envoyer un message

« enseignant »

J'ai évalué 75 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.50 Appréciation Globale

8.50 Appréciation Littéraire

Tant et tant

Croyez-vous en la destinée ? En la puissance des sentiments humains ? Ne dit-on pas que l’amour peut déplacer des montagnes ? Ça tombe bien ! Gus Rosemann, flic à la brigade des Stups, rêve de museler un trafiquant de cannabis cérébral, connu sous le pseudonyme de Pablo Esco, ayant érigé un empire pharaonique s’étendant des montagnes du rif marocain à la région parisienne. Celui-ci pense pouvoir continuer à régner sur le narcotrafic en bernant tout son petit monde. Gautier Brisson est un jeune lycéen obèse qui traîne un père alcoolique et son mal-être comme un boulet. Que vient-il faire dans ce tableau ? En apparence rien mais dans ce monde où les faux-semblants sont rois, un curieux télescopage de ces trois individus pourrait bien lui tailler la part du lion… La psyché humaine comme ce roman policier recèle des trésors insoupçonnables. Entrez dans cette histoire hallucinante aux péripéties uniques et percez la vérité. Comme la drogue, celle-ci pourrait bien vous mettre la tête sens dessus-dessous.

Mon résumé

Gus policier des tups tente d'arreter le baron de la drogue marocaine en France.il va perdre des amies et des indicateurs avant de le coincer durant un concert avec l'aide de Gautier surdoue (qu il a sauve 2 fois en 20 ans).

Appréciation générale

En une phrase : Bon policier humain qui change avec les policiers tourmentes

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Beaucoup de rebondissements Bonnes connaissances du milieu des stups

Autres commentaires

Style littéraire : Bon style

Mon sentiment sur le titre du livre : A -t-il un rapport avec tous les malheurs qui tombent sur les epaules de gus??

Ce que je pense des personnages : Bien campes

Ce que je pense du thème général du livre : La puissance de la drogue avec la certitude qu'on n'arrivera pas a la maitriser. L'encadrer avec des points de vente legale ?

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oui