Brossard Magali
Brossard Magali
Infographiste
40 ans

Bellevigny

Statut
Lecteur d'Or - 36 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
Sentimental
Fantastique
Roman Fantasy
Science Fiction
Livres ados et young adults
Livres téléchargés
39
Moyenne des notes attribuées
7.31/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

6.25 Appréciation globale

7.00 Appréciation Littéraire

Le jour où j'ai rencontré cette fille

Max est un jeune homme sans histoire. Il mène une vie banale, dans un appartement tout-à-fait ordinaire où il habite seul avec, pour seule compagnie, un chat qu'il n'apprécie même pas. Du moins, c'était ainsi qu'il menait le cours de son existence, jusqu'à ce qu'une certaine Elizabeth débarque sans prévenir dans sa vie. Lorsqu'il croise cette fille égarée dans la rue, seulement vêtue d'une robe d’hôpital, il ne peut s'empêcher de lui venir en aide. Max ne s'attendait cependant pas à ce que cette rencontre provoque autant de carnage dans son quotidien autrefois si monotone. D'abord dérangé par la présence de cet intrus quelque peu envahissant, il finit par s'attacher à la petite chose sans défense qui est maintenant installée chez lui pour seulement quelques jours, et qui ne demande qu'à être aidée... et aimée.

Mon résumé

Max jeune homme menant une vie ordinaire… boulot, dodo… jusqu'à sa rencontre avec Elisabeth. Jeune fille, amnésique, qu'il prend sous son aile et qui va bouleverser son petit quotidien.

Appréciation générale

En une phrase : Je suis désolée pour l'auteur de cet ouvrage pourtant bien écrit mais j'ai eu énormément de mal a m'attacher aux personnages et donc à l'histoire.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Ecriture agréable à lire.

Autres commentaires

Style littéraire : Style d'écriture fluide et agréable à lire.

Mon sentiment sur le titre du livre : Adapté

Ce que je pense des personnages : Je pense que Max manque un peu de caractère même si je pense que c'est fait intentionnellement. Elisabeth est un peu agaçante…

Ce que je pense du thème général du livre : Thème maîtrisé

Ce livre ferait-il un bon film ? : Non