Llewelynn
Maman solo, ancienne secrétaire médicale touchée par la maladie, je m'évade grâce à la lecture.
42 ans

Tarbes

Statut
Lecteur d'Or - 11 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
TOUS LES GENRES
TOUS LES ROMANS
Contemporain
Historique
Autobiographique
...
Livres téléchargés
26
Moyenne des notes attribuées
8.95/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

9.35 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

CADRAN

Imaginez le pire cauchemar de votre vie.
Un matin de bonne heure, vous vous rendez sur votre lieu de travail pour expédier un dossier urgent. Juste après, vous prenez la route pour vous rendre à l’enterrement de votre frère, tué dans un accident de voiture. Plus tard dans la matinée, un client exigeAnt vous téléphone et vous demande expressément de lui envoyer un document important. Malgré les circonstances, vous êtes obligé de retourner dans votre agence de Bordeaux.
Arrivé sur place, l’hôtesse d’accueil avec qui vous travaillez depuis presque dix ans ne vous reconnaît pas. Vous insistez mais elle appelle le service de sécurité qui vous passe à tabac.
Vous voulez rentrer chez vous pour retrouver votre femme et éclaircir la situation, mais elle est en compagnie d’un homme que vous n’avez jamais vu. Elle semble ne pas vous connaître non plus et l’homme qui prétend être son mari vous chasse de chez vous.
Vous vous rendez à la police pour demander du secours mais un appel téléphonique vous en dissuade. Votre interlocuteur vous appelle par un nom qui n’est pas le vôtre et vous donne 24 heures pour lui remettre un objet dont vous avez été, semble-t-il, le destinataire. Si vous n’obtempérez pas, vos proches en feront les frais.
Vous devez trouver cet objet, savoir ce qu’il représente et pourquoi il est la source de tous vos ennuis. Vos yeux sont rivés sur votre montre, le compte à rebours a commencé. Les heures défilent et le temps qui vous rapproche de la fatalité s’amenuise peu à peu…
Tic tac… tic tac…
Il vous faut faire vite et ne compter que sur vous-même, car vous êtes seul, infiniment seul, dépossédé de tout.
Le cadran de votre montre est l’unique constante dans cette vie dont vous ignorez tout…
Ce cauchemar est celui d’Anthony Stovak.

Mon résumé

Tony est un assureur tout ce qu'il y a de plus normal. Le jour où il doit aller à l'enterrement de son frère, César, il reçoit avant de partir de son travail une enveloppe, et après l'enterrement un coup de fil d'un client qui n'a pas reçu par mail un document très important que Tony promet de lui renvoyer aussitôt retourné à l'agence le jour même. Pourtant tout ne se passe pas comme prévu; alors qu'il arrive dans le hall de sa société, il n'est pas reconnu par la standardiste, ni par ses collègues. Sa vie commence à prendre la forme d'un cauchemar et il est décidé à trouver s'il s'agit d'une farce ou s'il devient fou. Le voilà devant chez lui avec sa femme qui est marié à un autre, et ses parents qui disent ne pas avoir de fils s'appelant comme lui. C'est alors qu'il reçoit un coup de fil le mettant en garde de ne pas aller ni à l'hôpital se faire soigner suite à une rouste par les vigiles de son entreprise, ni à a police suite aux premières menaces du même homme. Il décide de trouver le fin mot de l'histoire qui le mènera bien plus loin que tous les cauchemars dont il aurait pu être victime et ce en simplement 24h.

Appréciation générale

En une phrase : J'ai beaucoup aimé l'intrigue, les gens qui ne le reconnaissent pas et qu'il doit chercher dans les plus petits détails pour trouver les failles qui le feront avancer. l'intrigue est bien ficelée.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : le fait que toutes les portes se rerferment sur Tony sans qu'il ne puisse agir ou comprendre, l'implication des gens qui gravitent autour de lui, la conclusion même si on se doute de quelque chose à un certain moment.

Autres commentaires

Style littéraire : Bien que l'intrigue tienne la route, l'entreprise miroir de César, interpol, la DGSE, une guerre intestine en Ukraine concernant le changement de dialecte de tout un peuple pour facilité la compréhension des autres pays, bousculant traditions et identité d'une nation, parfois, on pourrait s'y perdre un peu. Cependant le fait que nous commençons à nous demander si Tony ne devient pas fou (surtout après sa mise en hôpital psychiatrique). Cependant, on a l'impression que pour ajouter du texte, il doit faire un peu trop souvent le point ce qui à force donne l'impression que le lecteur n'est pas capable de suivre correctement l'intrigue et qu'on le répète comme lorsqu'on regarde une série et qu'à chaque début d'épisodes on nous ressert un résumé de ce qui s'est passé précédemment. Quant aux indications de lieux, rues par rues, quand on ne connait pas la région ou Bordeaux, ça nous perd un peu et on ne voit pas du tout au final quel itinéraire il prend au fur et à mesure. Cela dit les phrases sont claires, sans de détails inutiles, qui nous permettent de vivre l'action au présent sans passer par quatre chemins, lorsqu'il évoque un souvenir comme sa partie de camping avec Pavel, c'est court et nous fourni le stricte minimum pour comprendre où ce souvenir va nous mener.

Mon sentiment sur le titre du livre : Sincèrement je trouve que le titre n'est pas spécialement en adéquation avec le titre, oui on suit l'action en jour et heures mais dans un premier temps on pourrait se dire que la montre de Tony est responsable ou que le temps est une chose plus qu'importante alors que c'est l'action qui dure tout le livre qui nous guide jusqu'à la fin. On aurait pu croire aussi que Tony avait peut être une quelconque influence sur le temps et peut être pouvait revenir en arrière pour éviter le massacre ou revenir à des moments précis pour changer le cours des choses mais non.

Ce que je pense des personnages : J'avoue que Pavel est un personnage intéressant, et on pourrait presque penser que ce qu'il a fait était vraiment pour la bonne cause. Il a un côté empathique comme de vouloir sauver la famille de Tony mais en même temps il a un côté manipulateur qui fait qu'au final on se demande s'il a été vraiment sincère avec son ami ou s'il a tenté une sortie en se dédouanant auprès de Tony. Tony est un monsieur tout le monde qui tente de reprendre les rennes de sa vie et qui ne comprend pas ce qu'il lui arrive. Bien qu'il soit en danger, il ne pense qu'à sa famille avant tout. On se retrouve en lui si quelque chose comme ça nous arrivait. Par contre je regrette un peu de ne pas avoir eu plus de précision sur la vie de César qui au final est à l'origine des malheurs de Tony et pas seulement Pavel.

Ce que je pense du thème général du livre : Je trouve de manière général bon le choix du thème : La possibilité que du jour au lendemain une machination se trame autour d'une personne sans qu'elle ne puisse rien y faire , qu'elle doive tenter d'avancer dans le noir pour trouver la raison et comprendre pourquoi personne ne le reconnait est bien trouvé. Que ce soit des petits détails qui lui permettent de sortir un peu de cette toile comme le regard d'un collègue qu'il ne peut pas supporter, l'agrandissement d'une personne sur vidéo... si Tony ou Meredith n'avaient pas pris le temps de chercher dans les détails, ils n'auraient pas trouver les réponses à leurs interrogations.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Un bon film d'action. Il y a tous les ingrédients pour en faire quelque chose qui tienne très bien la route et qui tiendrait les spectateurs en haleine.