Blosseville Helene
61 ans

Goncelin

Née à Boulogne-Billancourt, le 05/09/1961, je passe les six premières années de ma vie à Madrid (Espagne). De retour en France je poursuis des études scientifiques jusqu'à l'université. Mais c'est finalement dans le service public (communes) et auprès des enfants et leur familles que je trouverai ma voie professionnelle. Dans le même temps, je deviens mère de deux filles. Handicapée depuis 2010, je suis dorénavant sans emploi et me consacre à l'écriture. Après la parution d'un récit en 2012 aux éditions Amalthée, je vous présente aujourd'hui mon premier roman, le second étant en cours d'écriture.
Envoyer un message
Mes passions

Ma famille, la montagne, la lecture, l'écriture et la décoration d'intérieur.

Profil littéraire

J'aime écrire sur le monde d'aujourd'hui, la difficulté d'y vivre, les liens entre les personnes, l'humain. J'espère, à travers mes livres, toucher les gens, provoquer leurs émotions en leur racontant simplement mon histoire, mes expériences, celles que j'ai croisées, sous forme de récits ou de romans inspirés d'histoires vraies.

Mon métier

Deux postes ont compté dans ma vie : responsable du service petite enfance d'une ville de 80 000 habitants et rédactrice territoriale au Conseil Général de mon département chargé des signalements des enfants maltraités. Aujourd'hui, je suis sans emploi pour cause de handicap depuis 2010.

Mes références

Un livre m'a beaucoup marqué et guidé dans mon existence. Il s'agit de Jonathan Livingston le goéland de Richard Bach. J'aime beaucoup de courants littéraires : Les polards scandinaves, les romans sud américains, l'héroïque fantaisie, les mangas japonais, Agatha Christie, Molière, Robert Merle, Frison-Roche, Bernard Werber, Guy de Maupassant, Christian Signol... Je suis avide de belles découvertes.

Mes projets de livre

Un second roman qui aborde les violences institutionnelles faites aux enfants et à leur familles. Largement inspirés d'histoire vraies.

Mes Livres

Contemporain
9.00/10

Tu ne grossiras point

Léa devient obèse dans une société qui condamne à la réclusion les personnes comme elle. Elle se retrouve en exil loin de la vie qui la définissait.

283 pages